Médical et scientifique

Allergies alimentaire et science

La lecture des articles ci-dessous vous éclairera sur les recherches scientifiques reliées aux allergies alimentaires, en ce qui a trait son incidence sur les recommandations en matière de prévention, diagnostic et traitements de cette condition.

Anaphylaxie : des options alternatives à l’auto-injecteur
L’auto-injecteur d’épinéphrine constitue le seul traitement recommandé pour contrer les réactions allergiques graves (anaphylaxie). Il est sécuritaire et très efficace si vous présentez une réaction allergique.  Mais, pourrait-on faire mieux ?

Quelle quantité d’arachides peut provoquer une réaction allergique ?
Le fait de connaître cette dose pourrait éventuellement faciliter les choix alimentaires de ceux et celles qui vivent avec une allergie à l’arachide.  

Traitement de l’allergie alimentaire : Et si c’était possible de faire oublier l’allergie au système immunitaire?
Une étude fait la lumière sur un nouveau traitement prometteur de l’allergie alimentaire. Qu’en est-il au juste ?  

Analyser le méconium pour prédire l’allergie alimentaire
La composition du méconium pourrait nous en dire long sur le risque d’un bébé de développer plus tard une allergie alimentaire.

Vitamine D et prévention des allergies alimentaires : Où en sommes-nous ?
Les données tendent à confirmer le rôle préventif de la vitamine D dans le développement des allergies alimentaires. Voici ce que l’on sait en 2021.

Réduire le risque d’allergies aux arachides : de nouvelles données sur la « triple exposition »
Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’étude de cohorte CHILD a révélé que la consommation d’arachides pendant l’allaitement, combinée à l’introduction d’arachides chez les bébés au cours de leur première année, peut réduire le risque d’allergies aux arachides chez les enfants à l’âge de cinq ans.

Les tests d’allergies vendus sur Internet : attention aux fausses promesses!
Ils utilisent un échantillon de cheveux. Ils promettent de vérifier votre sensibilité à plusieurs centaines d’aliments et de produits non alimentaires. Que doit-on penser des tests d’allergie vendus sur Internet?

Résultats de l’étude de cohorte CHILD sur le microbiome
Une nouvelle capsule d’AllerGen présente les résultats de l’étude CHILD sur l’univers des bactéries et autres micro-organismes qui vivent dans et sur notre corps, dont leur influence sur les allergies et l’asthme

Quels sont les facteurs qui influencent la marche atopique? 
Au cours des dernières années, on a identifié plusieurs facteurs qui favoriseraient ou préviendraient la marche atopique. Sauriez-vous les identifier?

La clinique d’immunothérapie orale du CHU Sainte-Justine Partie 1 — De l’espoir à l’échelle du Québec 
Allergies Québec a récemment rencontré l’allergologue Philipe Bégin et l’étudiante à la maîtrise en nutrition Hélène Leroux afin d’en savoir plus sur la clinique d’immunothérapie orale du CHU Sainte-Justine. Dans cette première partie d’entrevue, ils nous parlent du déploiement de la désensibilisation orale au Québec.

La clinique d’immunothérapie orale du CHU Sainte-Justine Partie 2 — Les enjeux de la désensibilisation orale
Quels sont les enjeux des familles dont l’enfant poursuit un traitement d’immunothérapie orale? L’allergologue Philippe Bégin les explique ici.

Prédire la sévérité d’une réaction allergique, une utopie? 
La sévérité d’une réaction allergique n’est pas prévisible. Du moins, c’est ce que l’on croyait jusqu’à récemment. Le point sur le facteur d’activation plaquettaire.

Le test de provocation orale sous la loupe
Le test de provocation orale est considéré comme l’outil par excellence pour confirmer la présence ou la résolution d’une allergie alimentaire. En quoi consiste ce test et dans quelles circonstances les allergologues le prescrivent-ils?

La marche atopique en survol
Eczéma, rhinite allergique, asthme, allergies alimentaires. Toutes des manifestations potentielles de la marche atopique.

La vaccination antigrippale et l’allergie aux œufs: protection ou cocktail explosif? 
Il s’agit d’un moyen facile et sécuritaire d’éviter la maladie et ses complications. Mais en est-il de même pour ceux qui sont allergiques aux œufs? Voyons de quoi il en retourne.

La sensibilisation épicutané
Afin qu’une allergie alimentaire se développe, il est nécessaire que la personne soit au départ sensibilisée. Mais alors que l’on croyait la consommation d’un aliment nécessaire à l’étape de sensibilisation, voilà que des études sur le sujet viennent brouiller les cartes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email