Où se cachent les allergènes?

Où se cachent les allergènes?

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de produits non alimentaires pouvant contenir des allergènes prioritaires. Pour savoir si les produits d’usage courant contiennent l’aliment qui pose problème, il est nécessaire de bien lire les étiquettes et de contacter le fabricant en cas de doute. En effet, la réglementation sur l’étiquetage des allergènes alimentaires ne vise pas les produits non alimentaires. Il est donc possible qu’on y utilise un synonyme d’un des allergènes prioritaires.

Vous trouverez, au sein de chacune des sections sur les 9 allergènes prioritaires, une liste de synonymes potentiellement utilisés sur l’étiquetage des produits non alimentaires ainsi que d’autres produits pouvant contenir l’aliment à éviter.

Allergies Québec a également publié de nombreux articles sur les produits alimentaires pouvant cacher des allergènes. Référez-vous à la page Nouvelles pour les consulter .

Dans cette page:Le matériel de bricolage >
Les produits d’hygiène buccale >
Produits d’hygiène corporelle et cosmétiques >
Les écrans solaires >
Les médicaments >
Médicaments et suppléments, obtenus sans ordonnance médicale >
Les produits de santé naturels >
Autres produits non alimentaires pouvant contenir des allergènes >

Le matériel de bricolage

La rentrée scolaire arrive à grands pas et, avec elle, la découverte de nouvelles manières de bricoler et d’apprendre en jouant bat son plein ! Si votre petit allergique fait sa rentrée à la maternelle, il sera important de vous assurer que son matériel scolaire est exempt d’allergènes alimentaires. Voici quelques produits auxquels porter une attention particulière :

  • La pâte à modeler. Beaucoup de marques de pâtes à modeler, dont Play-Doh et Tutti-Frutti, sont faites à partir de farine de blé.
  • La peinture à doigts. Le blé peut se retrouver dans les ingrédients de la peinture à doigts vendue dans les commerces, notamment celle de marque Elmer’s.
  • Le matériel de bricolage pouvant contenir ou avoir été en contact avec des allergènes alimentaires. On parle par exemple des boîtes d’œufs ou de céréales, des cartons de lait, des contenants vides de beurre d’arachides, mais aussi des aliments utilisés pour bricoler (ex. : pâtes alimentaires, coquilles d’œufs, etc.).
  • Les craies sans poussière. Une étude parue en 2013 dans le Annals of Allergy, Asthma & Immunology a mis en lumière la possibilité, pour les enfants allergiques aux protéines de lait, de présenter des symptômes d’asthme lorsqu’ils sont en contact avec des résidus produits par des craies sans poussière contenant de la caséine. Bien que ces craies soient généralement exemptes de caséine, restez vigilant.

La plupart des produits de bricolage vendus en magasin ne présentent pas de listes d’ingrédients sur leur emballage. Il devient donc difficile pour les personnes vivant avec des allergies alimentaires d’identifier les produits qui présentent un risque. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le fabricant !

Bon à savoirLes produits fabriqués par l’entreprise Crayola sont généralement exempts des allergènes alimentaires suivants : arachides, noix, huile de noix, œufs et coquille d’œuf, lait, caséine, petit lait, sésame et huile de sésame, poissons, crustacés. Attention cependant ! Les produits non fabriqués, mais sous licence Crayola, pourraient en contenir. Vérifiez donc toujours l’emballage pour déterminer le fabricant des produits Crayola que vous désirez vous procurer !

Les produits d’hygiène buccale

  • Les dentifrices. Il faut d’abord savoir que la très grande majorité des dentifrices sont sécuritaires pour les personnes allergiques. Toutefois, certains pourraient contenir de la caséine, une protéine de lait parfois identifiée sous le nom de Recaldent® dans la liste des ingrédients. Les produits de la marque MI Paste font partie des dentifrices contenant de la caséine. Ils devraient donc être évités par les personnes allergiques au lait.
  • Les pâtes à prophylaxie. Il s’agit d’une pâte utilisée par votre hygiéniste dentaire à la fin d’un nettoyage pour enlever les tâches en surface ou la plaque restante. Ces produits contiennent parfois du gluten.
  • Les anesthésiques topiques. Utilisés pour geler certaines parties de la bouche avant une intervention chez le dentiste, les anesthésiques topiques renferment parfois des saveurs (ex. : melon, menthe, etc.), qui pourraient s’avérer problématiques pour les personnes qui y sont allergiques.

Si vous vivez avec des allergies alimentaires, pensez à le mentionner à votre dentiste et à votre hygiéniste dentaire lors de chaque rendez-vous !

Produits d’hygiène corporelle et cosmétiques

Ces produits de consommation peuvent contenir des allergènes alimentaires. Il faut donc lire les étiquettes attentivement et au besoin se renseigner avant de les utiliser. Notez bien que la liste de mises en garde suivante est non exhaustive.

  • Les savons pour le corps, pour le visage et pour les mains pourraient contenir du soya, du lait, du blé et des noix ;
  • Les shampoings et les produits capillaires comme les teintures pourraient contenir du blé et des noix ;
  • Le maquillage pourrait contenir de l’huile de sésame et du blé.

Notons que la noix de karité et son beurre sont utilisés dans un grand nombre de savons, de crèmes pour le corps et de produits cosmétiques, présenteraient cependant de faibles quantités de protéines comparativement aux autres types de noix, ce qui diminuerait son potentiel allergène . Malgré tout, les personnes présentant une allergie aux noix devraient toujours faire preuve de prudence avec la consommation ou l’utilisation de la noix de karité ou son beurre.

Il peut être utile de consulter la liste de produits reconnus par Le Programme de santé de la peau (PSP) de l’Association canadienne de dermatologie. En effet, ces produits de soin de la peau sont non parfumés, présentent un faible risque d’irritation et ne contiennent aucun des allergènes les plus courants.

Les écrans solaires

En effet, certains écrans solaires contiennent des ingrédients dangereux pour la personne allergique.

  • En cas d’allergie aux noix, il faut par exemple se méfier de la présence de l’huile d’amande et d’argan, contenus dans certains produits.
  • L’arachidyl alcohol » et l’arachidyl glucoside sont des ingrédients à éviter en présence d’allergies aux arachides. Ces deux agents sont parfois extraits d’arachides ou d’huile d’arachide et un risque de contamination avec l’allergène est possible.
  • Notons aussi que la combinaison des ingrédients contenus dans les produits ainsi que leur source d’approvisionnement peut varier d’un lot à l’autre. Cette situation fait varier le potentiel allergène d’un produit.
  • Il existe également des produits naturels qui sont employés par certains comme protection solaire. Il faut être vigilant lors de l’utilisation de ces produits, car le soya est parfois utilisé comme filtre solaire.

Les médicaments

Ingrédients actifs et excipients ou ingrédients non médicinaux

Les médicaments sont composés d’ingrédients actifs et d’ingrédients excipients ou non médicinaux. Les ingrédients actifs ne contiennent pas d’allergènes alimentaires. Toutefois, certains excipients ou ingrédients non médicinaux dans les médicaments proviennent de sources alimentaires et peuvent donc contenir des allergènes, notamment de l’huile d’arachide ou de sésame.

Lactose

Lorsque le lactose, un sucre du lait, est utilisé comme excipient dans un médicament, il est considéré sécuritaire pour la plupart des personnes allergiques au lait de vache, car ceux-ci réagissent à la protéine du lait. Cependant, un problème pourrait survenir en cas de contamination du lactose par des protéines de lait, par exemple lors du processus de fabrication du médicament. Si vous êtes allergique au lait, il est recommandé de contacter le fabricant du médicament que vous devez prendre afin de vous assurer de l’absence de protéines de lait de vache dans le produit.

Les pilules contraceptives figurent parmi les médicaments pouvant contenir du lactose. Si vous êtes allergique au lait, consultez votre médecin pour connaître les moyens de contraceptions sécuritaires pour vous, ou demandez à votre pharmacien de contacter la compagnie qui commercialise votre médicament pour s’informer du risque d’y retrouver du lactose contaminé par des protéines de lait.

Médicaments et suppléments, obtenus sans ordonnance médicale

Lorsque vous vous procurez un médicament sous ordonnance, le pharmacien s’assure que le produit est sécuritaire pour vous. À cet effet, il vous demande dès votre arrivée si vous avez des allergies. Hors, il est également important de prendre des précautions pour les médicaments en vente libre de même que pour les produits naturels.

Médicaments en vente libre

Dans la plupart des cas, il est possible d’identifier la présence ou l’absence d’allergènes alimentaires dans un médicament en vente libre en analysant l’étiquette et la liste des ingrédients. Attention cependant : la liste des ingrédients d’un produit peut varier selon la saveur et le format choisi.

Antiacides

À titre d’exemple, au moment de la rédaction de ce texte (juillet 2019) les antiacides Tums® ne présentent aucun allergène alimentaire dans la liste d’ingrédients, à l’exception des Tums® Smoothies® aux saveurs de fruits tropicaux et fusion fruitée (qui contiennent du soya) et des Tums® Chewy® (qui contiennent du lait et du soya).

Probiotiques

Les personnes qui désirent se procurer des probiotiques doivent également être très vigilantes. Certains fabricants utilisent des milieux de culture à base de lait ou de soya pour cultiver les bactéries probiotiques. Des traces d’allergènes peuvent donc se retrouver dans le produit fini, il faut vérifier l’étiquette et la liste des ingrédients pour en avoir le cœur net.

Au moment de la rédaction de cet article (juillet 2019), les probiotiques de marque Probaclac® sont tous certifiés sans allergènes et sont donc sécuritaires pour les personnes allergiques.

Suppléments alimentaires

Une attention particulière devrait également être portée lors de l’achat de suppléments alimentaires.
Alors que la plupart des comprimés de calcium sont exempts d’allergènes, certains doivent être évités. C’est le cas notamment des carrés à mâcher de marque Caltrate® qui contiennent du lait et du soya (données de juillet 2019). Même chose pour les multivitamines, particulièrement celles que l’on utilise pour la santé des yeux (ex. : Ocuvite® Adulte+ qui contient de l’huile de poisson et du soya).

Vaporisateurs nasaux

En date de juillet 2019, le produit Rhinaris® Nozoil®, un vaporisateur nasal, est fabriqué à base d’huile de sésame et devrait donc être évité chez les personnes qui y sont allergiques.

Les produits de santé naturels

Pour être vendus au Canada, les produits de santé naturels doivent obtenir une licence de mise en marché, délivrée par Santé Canada. Tous les produits naturels ayant été évalués et approuvés par l’agence réglementaire se voient octroyer un NPN (numéro de produit naturel) de 8 chiffres. Ce NPN, qui apparaît sur l’étiquette du produit, vous garantit en premier lieu l’exactitude de la liste des ingrédients médicinaux et non médicinaux, mais également que les allégations et les mises en garde qui y apparaissent sont fondées. Assurez-vous toujours que le produit que vous voulez vous procurer présente un NPN.

En ce qui concerne la présence possible d’allergènes alimentaires dans les produits de santé naturels, portez une attention particulière à la glucosamine (crustacés), aux suppléments d’oméga-3 (huile de poisson), aux gélules d’huile de poisson et aux produits spécifiquement indiqués pour le soulagement des symptômes de la ménopause (soya).
Vous constatez donc qu’il est nécessaire de vérifier l’étiquette et la liste des ingrédients des médicaments et produits de santé naturels avant de vous les procurer. Si vous doutez de la présence ou de l’absence d’un allergène alimentaire dans un produit, consultez votre pharmacien ou contactez le fabricant.

Autres produits non alimentaires pouvant contenir des allergènes

  • La nourriture pour animaux peut notamment contenir du poisson, des crustacés, du blé, des noix, et des arachides.
  • Les produits de jardinage peuvent par exemple contenir des crustacés et du poisson. 

Références
American College of Allergy Asthma and Immunology (ACAAI). Milk and dairy allergy. http://acaai.org/allergies/types/food-allergies/types-food-allergy/milk-dairy-allergy (consulté le 5 juin 2019)
Santé Canada, L’étiquetage des cosmétiques – directive , https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/rapports-publications/industrie-professionnels/etiquetage-cosmetiques.html#eight, consulté le 19 juillet 2019.