Statistiques

Plus d’un quart de million de Québécois vivent avec des allergies alimentaires.

  • On estime qu’environ 300 000 personnes au Québec ont des allergies alimentaires, soit 4 % de la population. Notons que certaines estimations seraient plus élevées, citons Santé Canada à cet effet : 

D’après une publication récente [i] , il apparait qu’environ 7 % des Canadiens déclarent souffrir d’allergie alimentaire. Cependant, sur la base d’un diagnostic d’allergie alimentaire posé par un médecin, ce chiffre est probablement un peu moins élevé et selon les estimations actuelles, les allergies alimentaires affecteraient jusqu’à 5 % à 6 % des jeunes enfants et de 3 % à 4 % des adultes dans les pays ayant un mode de vie occidental [ii] [iii].

  • Dans les écoles primaires du Québec, 40 000 enfants vivent avec des allergies alimentaires [iv].
  • 7 % des familles québécoises comptent au moins une personne allergique (parents, famille, amis, collègues de bureau, partenaires d’affaires, etc.) [v].
  • Le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec estime que 6 % des bébés et 3 % des enfants de 10 ans et plus et environ 1 à 2 % des adultes sont affectés par une ou des allergies alimentaires [vi].

Les allergies alimentaires peuvent être causées par une grande variété d’aliments.

  • Neuf aliments sont responsables de plus de 90 % des réactions allergiques: lait de vache, œufs, soya, blé, arachides, noix (Grenoble, noisette, amande, cajou, pacane et pistache), moutarde, sésame ainsi que la catégorie des poissons, mollusques et fruits de mer [vii].
  • Au Canada, on recense plus de 160 aliments pouvant causer des réactions allergiques [viii].

La majorité des enfants perdent leurs allergies avant l’âge de 7 ans.

• 76 % des cas d’allergie au lait sont résolus avant l’âge de 5 ans [ix].
• 75 % des cas d’allergie aux œufs sont résolus avant l’âge de 7 ans [x].
• 80 % des cas d’allergie au blé sont résolus avant l’âge de 5 ans [xi].
• Seulement 20 % des cas d’allergie aux arachides sont résolus avant l’âge de 7 ans [xii].

[i] Overall Prevalence of Self-reported Food Allergy in Canada, L. Soller et al, Journal of Allergy and Clinical Immunology (2012). doi: 10.1016/j.jaci.2012.06.029
[ii] Prevalence and cumulative incidence of food hypersensitivity in the first 3 years of life. C Venter et al, Allergy 2008: 63: 354-359.
Maternally reported food allergies and other food-related health problems in infants: Characteristics and associated factors. S Luccioli et al. Pediatrics, volume 122, sup. 2, S105-S112, Octobre 2008.
Prevalence of adverse reactions to food in Germany – A population study. T Zuberbier et al. Allergy 2004: 59: 338-345.
The prevalence of food hypersensitivity in an unselected population of children and adults. M Osterballe et al. Pediatric Allergy and Immunology 2005: 16: 567-573.
[iii] Santé Canada, Les allergies alimentaires et les intolérances alimentaires, https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/salubrite-aliments/allergies-alimentaires-intolerances-alimentaires.html#fn1, consulté le 18 juillet 2019.
[iv] Dufresne Claire, Vivre avec les allergies alimentaires, Montréal, Les éditions la presse. 2009, 253p.
[v] Étude nationale Ipsos Reid, 2001.
[vi] Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (2013). Allergies alimentaires.
Retrieved from : http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/nutrition/index.php?allergies_enfants [Accessed : 19 Nov 2013].
[vii] Sicherer SH, Sampson HA. (2000) Peanut and tree nut allergy. Curr Opin Pediatr, 12 (6), 567-573.
Hefle SL, Nordlee JA, Taylor SL. (1996) Allergenic foods. Crit Rev Food Sci Nutr, 36 (Suppl), S69-89
[viii] Sans noix ni loi ». Dussault, Stéphan. Protégez-vous, janvier 2002, p. 19-21.
[ix] [x] [xi] [xii] Branum AM, Lukacs SL. Food allergy among U.S. children: Trends in prevalence and hospitalizations. NCHS data brief, no 10. Hyattsville, MD: National Center for Health Statistics. 2008.