Qu’est qu’un auto-injecteur

Un auto-injecteur est un dispositif qui permet à l’utilisateur d’injecter rapidement une dose d’épinéphrine. L’auto-injecteur évite de devoir recourir à l’usage d’une seringue et d’une fiole d’épinéphrine pour freiner la cascade de symptômes, lors d’une réaction allergique potentiellement sévère.

L’épinéphrine est le seul médicament efficace pour traiter l’anaphylaxie, la forme la plus grave et potentiellement fatale des réactions allergiques. Ce médicament est une version synthétique de l’adrénaline, une substance naturellement produite par le corps humain.

Les auto-injecteurs disponibles au Québec

EPIPEN®

Consultez EpiPen®  directement afin de connaître toutes les spécificités du produit.
Visualisez la fiche d’utilisation de l’auto-injecteur EpiPen®.
Cliquez pour commander gratuitement un auto-injecteur de pratique.

Allerject®

Consultez Allerject® directement afin de connaître toutes les spécificités du produit.
Visualisez la fiche d’utilisation de l’auto-injecteur Allerject®.

Cliquez pour commander gratuitement un auto-injecteur de pratique.

Format adulte pour sauver un enfant

Tout enfant vivant avec une allergie alimentaire devrait avoir une prescription valide pour un auto-injecteur selon son poids. Règle générale, l’enfant passe à l’auto-injecteur pour adulte à compter de 30 kg (66 lbs.). Votre allergologue pourra vous le confirmer selon les spécificités de votre cas. 

Toutefois, si un enfant démontre des signes de réaction anaphylactique  et que vous avez uniquement un auto-injecteur de format adulte à la portée de la main, il est recommandé de l’utiliser promptement.

Auto-injecteur expiré

Si, lors d’une réaction anaphylactique, le seul auto-injecteur disponible est périmé, certains médecins et chercheurs stipulent que le dispositif pourrait tout de même être utilisé, dans la mesure où la solution est incolore et sans particules en suspension. Selon eux, les bénéfices potentiels liés à l’utilisation d’un auto-injecteur périmé, malgré ses risques, demeurent supérieurs l’absence de traitement [1,2].

 

 

[1] Simon, F. E., Gu, X. et Simons, K. J. (2000). Outdated Epipen and EpiPen Jr autoinjectors: Past their prime? Journal of Allergy and Clinical Immunology, 105(5):1025-1030. DOI 10.1067/mai.2000.106042

[2] Dubé, Dani-Elle. (2017, 9 mai). Reality check: Is it safe to use an expired EpiPen in the event of anaphylaxis? Global News. Repéré à https://globalnews.ca/news/3438317/reality-check-is-it-safe-to-use-an-expired-epipen-in-the-event-of-anaphylaxis/