Allergie aux arachides

Les arachides sont listées parmi les allergènes prioritaires au Canada. Ce portrait de l’allergie aux arachides rassemble ses particularités, des ressources ainsi que des facteurs auxquels il faut être attentif lorsqu’on est allergique à cette légumineuse.

Dans cette page :Quelques données sur l’allergie >
Aide-mémoire arachides >
     Termes pouvant indiquer la présence d’arachides
     Aliments constituant des sources probables et possibles d’arachides
     Sources possibles d’arachides dans les produits d’usage courant
     Substituer l’arachide dans votre alimentation
Recettes et ressources pour les personnes allergiques aux arachides >

Quelques données sur l’allergie aux arachides

  • Contrairement à la croyance populaire, l’arachide n’est pas une noix, mais bien une légumineuse.
  • D’après des données canadiennes publiées en 2015, la prévalence de l’allergie atteindrait 2,4 % des enfants de moins de 18 ans et 0,7 % des adultes[ii].
  • On estime que 20 % des enfants allergiques aux arachides développeraient avec le temps une tolérance à l’aliment[iii]. Chez ces individus toutefois, il existe un risque de récurrence de l’allergie, que l’on suppose lié, du moins en partie, à une consommation non régulière ou à une absence de consommation de l’aliment suivant la disparition de l’allergie[iv].
  • Les personnes allergiques aux arachides tolèrent habituellement les autres légumineuses telles que les pois, les lentilles et les fèves.
  • On estime que 25 % à 40 % des individus allergiques aux arachides le sont également aux noix[v]. Il ne s’agirait cependant pas d’une allergie croisée, mais bien d’allergies concomitantes se présentant simultanément chez une même personne sans nécessairement être liées.
  • En 2016, on avait identifié dans l’arachide 17 protéines allergènes capables d’induire une réaction allergique[vi]. Il faut savoir qu’une personne allergique aux arachides peut réagir à une seule ou à plusieurs de ces protéines.
  • Mis à part pour les végétariens et les végétaliens, une allergie unique aux arachides ne présente pas de risque de carence nutritionnelle. On proposera cependant un suivi avec une nutritionniste aux personnes présentant des allergies multiples afin de s’assurer qu’ils retrouvent tous les nutriments nécessaires dans leur alimentation.

AIDE-MÉMOIRE – Arachides*

AIDE-MÉMOIRE Arachides, en version PDF (0,5 Mo)

Allergies croisées avec l’arachide
Autres légumineuses (pois, lentilles, haricots, lupin)
Termes pouvant indiquer la présence d’arachides
Arachide-IMandelonasArachin
Noix artificiellesBeurre d’arachideNoix broyées
Cacahouète, cacahuète, cacahouetteNoix d’accompagnementCerneaux (noix écalées)
Nu-NutsTMConarachinPistaches
Farine d’arachideProtéines végétales d’arachideGrains
Protéines végétales hydrolysées d’arachideHuile d’arachideValencia
Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur l’étiquetage des allergènes alimentaires de Santé Canada en 2012, il est interdit d’avoir recours à ces termes. Les fabricants doivent déclarer la présence d’arachides dans la liste d’ingrédients, soit sur l’étiquette de leur produit, soit dans la mention « Contient ». Par contre, il est important de les avoir à l’esprit lorsqu’on voyage, car la réglementation varie d’un pays à l’autre. Dans certains cas, il peut aussi être utile de les
connaître lorsqu’on nous offre des produits artisanaux ou fait maison.
Aliments constituant des sources probables d’arachides
Amandes (mandelonas)Glaçage aux amandesAssaisonnements
Soupes ou sauces déshydratées en sachets (avec aromatisants à base d’arachides)Noix de Grenoble (arachides désaromatisées, réaromatisées)Mets thaïlandais ou asiatiques (ex. : rouleaux impériaux ou de printemps, sauce)
ChocolateBiscuitsCéréales
NougatChili (plat cuisiné)Pâtisseries
Crème glacéePâte d’amandes ou de noisettesDesserts congelés
MassepainDragéesViennoiseries
Aliments constituant des sources possibles d’arachides
Noix mélangéesChicha 
Sources possibles, non alimentaires, d’arachides
Appâts pour fourmisMédicaments, vitamines et supplémentsCosmétiques
Milieux de culture des champignonsCrèmes et écrans solairesRembourrage des jouets
Nourriture pour animaux et oiseauxSouricièresMatériaux d’artisanat
Note : pour savoir si les produits d’usage courant contiennent des arachides, il est préférable de bien lire les étiquettes et de contacter le fabricant. En effet, la réglementation sur l’étiquetage des allergènes alimentaires vise seulement les aliments préemballés et non les produits non alimentaires.
 
Ingrédients de
remplacement nutritionnels et culinaires
  • Arachides : pois chiches grillés, graines de tournesol, noix de cajous, noix de soya, amandes, noix de macadamia (en l’absence d’une allergie aux noix)
  • Beurre d’arachide : beurre de graines de tournesol, houmous, beurre de noix (en l’absence d’une allergie aux noix), beurre de soya, beurre de pois

* Les listes d’aliments et d’ingrédients présentées dans le tableau ne sont pas exhaustives et sont données à titre indicatif

Recettes et ressources pour personnes avec allergie aux arachides

Recettes

Ressources

[1] National Institute of Allergy and Infectious Disease. (2017). Addendum guidelines for the prevention of peanut allergy in the United States. Repéré à https://www.niaid.nih.gov/sites/default/files/peanut-allergy-prevention-guidelines-parent-summary.pd…
[ii] Soller, S et coll. (2015). Adjusting for nonresponse bias corrects overestimates of food allergy prevalence. Journal of Allergy and Clinical Immunology, 3(2), 291-293. DOI 10.1016/j.jaip.2014.11.006
[iii] Skolnick, H. S. et coll. (2001). The natural history of peanut allergy. Journal of Allergy and Clinical Immunology, 107(2), 367-74. DOI 10.1067/mai.2001.112129
[iv] Fleischer, D. M. et coll. (2003). The natural progression of peanut allergy : Resolution and the possibility of reccurence. Journal of Allergy and Clinical Immunology, 112(1), 183-89. DOI 10.1067/mai.2003.1517
[v] Food Allergy Research and Education (FARE). (2016). Peanut Allergy. Repéré à https://www.foodallergy.org/allergens/peanut-allergy
[vi] Bavaro, S. L. et Monaci, L. (2016). Peanut allergy and strategies for allergenicity reduction. Austin Journal of Allergy, 3(1), 1022.