Manger au restaurant malgré ses allergies alimentaires

Voici des trucs et astuces pour rendre votre sortie au restaurant agréable et sécuritaire si vous vivez avec des allergies alimentaires.

Restaurant allergies alimentaires

Table des matières

Party de bureau. Repas entre amis. Soirée tranquille en amoureux. À l’approche des fêtes, nous multiplions les occasions de se retrouver au restaurant en bonne compagnie. Bien qu’elles soient généralement synonymes de plaisir, les sorties au restaurant peuvent constituer une source importante de stress pour la personne allergique. C’est votre cas ? Voici quelques conseils pour rendre votre expérience culinaire aussi agréable que sécuritaire.

Choisir le bon restaurant en fonction de vos allergies alimentaires

Sans surprise, les restaurants de type « buffet » sont à éviter si vous vivez avec des allergies alimentaires. Plusieurs de leurs plats contiennent en effet des allergènes et le risque de contamination croisée y est très élevé.

Cela dit, mis à part les « buffets », tous les restaurants ne présentent pas le même danger pour la personne allergique. Oubliez par exemple les restaurants asiatiques si vous êtes allergique aux arachides, puisque plusieurs de leurs plats contiennent cette légumineuse, ce qui augmente le risque de contamination croisée.

Dans le même ordre d’idées, les restaurants de déjeuners ne constituent probablement pas le meilleur choix si vous devez éviter les œufs ou les produits laitiers. Même chose pour les restaurants de fruits de mer si vous y êtes allergiques.

Contacter le restaurateur à l’avance et poser des questions

Vous avez choisi dans quel restaurant vous irez manger? La prochaine étape consiste à vous informer auprès du personnel sur leur approche en matière de gestion des allergènes.

Pour déterminer si l’endroit est sécuritaire, deux options s’offrent à vous : téléphoner au restaurant ou vous y présenter en personne. Voici quelques questions que vous pouvez poser aux employés ou aux administrateurs de l’établissement pour le savoir :

Quelles mesures et précautions avez-vous mises en place pour limiter le risque de réaction si un de vos clients est allergique ? Pour éviter la contamination croisée, le restaurant pourrait par exemple dédier une zone à la préparation des plats sans allergènes. Le chef pourrait aussi réserver des ustensiles, des assiettes et d’autres outils de cuisine à la préparation, à la cuisson et au service des repas aux personnes allergiques.

Votre menu prévoit-il des plats sans allergènes ? Plusieurs restaurants offrent maintenant à leurs clients une sélection plus ou moins grande de repas exempts de certains allergènes. On pourrait par exemple retrouver à côté de certains plats une icône qui informe de l’absence de blé ou de produits laitiers. D’autres établissements identifieront plutôt les mets qui renferment des allergènes ou qui peuvent avoir été en contact avec ceux-ci, le plus souvent des allergènes prioritaires. La personne allergique peut ainsi choisir un repas sécuritaire plus facilement. Si vous vivez avec de nombreuses allergies alimentaires, demandez à discuter avec le chef. Celui-ci est en effet le mieux placé pour vous informer sur les possibilités de menu dans votre situation. Dans tous les cas, pensez à toujours aviser votre serveur ou votre serveuse de vos allergies et confirmez avec lui ou elle que le plat ne contient aucun de vos allergènes.

Votre personnel a-t-il reçu une formation en matière d’allergies alimentaires et de contamination croisée ? Ce genre de formation a pour objectif de sensibiliser les employés et les gestionnaires de l’établissement à la réalité des allergies alimentaires. Elle vise aussi à diminuer les risques de réaction lorsque le restaurateur accueille une clientèle allergique. Allergies Québec offre une formation interactive en ce sens. Ses différents modules, d’une durée de moins de 30 minutes chacun, s’adressent aux serveurs, aux cuisiniers ou aux administrateurs. On y traite notamment de ce qu’est une allergie alimentaire, des méthodes de travail à privilégier pour limiter les risques pour la personne allergique, et de la manière d’intervenir en cas de réaction.

Lorsque vous contacterez le restaurant ou que vous vous y présenterez, pensez à le faire en dehors des périodes plus achalandées (p. ex. entre l’heure du dîner et du souper). De cette manière, vous vous assurerez que le personnel aura du temps pour répondre à vos questions.

Astuce : proposez de vous occuper de la réservation !

Vous n’êtes pas l’organisateur ou l’organisatrice de la soirée ? Offrez-lui de l’aider en vous occupant de la réservation au restaurant. D’abord, vous aurez plus de latitude pour choisir un endroit que vous savez sécuritaire en fonction de vos allergies. Et si vous réservez pour un grand groupe, le restaurateur pourrait se faire plus accommodant à l’égard de vos allergies, plutôt que de risquer de perdre les revenus qui découleront de votre réservation.  

En cas de doute, apportez votre repas au restaurant

Le restaurant n’offre pas de menu sans allergènes ? Le personnel n’a reçu aucune formation sur les allergies alimentaires ? Aucune mesure n’est en place dans l’établissement pour limiter la contamination croisée ? Bref, vous avez des doutes sur la capacité du restaurateur à vous proposer un repas sécuritaire ? La solution : demandez au restaurateur si vous pouvez apporter votre repas !

Rares sont les établissements qui refuseront que vous apportiez votre propre plat si vous ne vous sentez pas à l’aise de commander la nourriture préparée sur place. Souvent, une simple conversation suffira à convaincre le personnel des avantages pour vous… et pour eux !

Si vous désirez tout de même consommer quelque chose au restaurant, pourquoi ne pas opter pour une boisson scellée que vous savez sécuritaire ? Vous pourrez ainsi profiter de la soirée avec vos proches ou vos collègues tout en limitant le risque de réaction.

En résumé, se retrouver parmi les siens est une composante essentielle de la santé. Pour ne pas s’en priver, il suffit de bien planifier.

Joyeuses fêtes !

À lire aussi :

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.
* champs requis