Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Allergies alimentaires et Halloween: comment identifier les friandises à risque

Publié dans : Categorie

12 octobre 2015

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Allergies alimentaires et Halloween : est-il possible d’identifier avec assurance les friandises à risque?

Par Katia Vermette, rédactrice

Ce sera l’Halloween dans quelques jours et nos petits costumés partiront à la conquête de bonbons pour se sucrer le bec. Si votre enfant est allergique, mieux vaut savoir identifier les produits pouvant contenir des allergènes alimentaires afin d’éviter les mauvaises surprises. Mais est-il toujours possible de le faire avec certitude? Pour tester vos connaissances sur le sujet, nous vous avons préparé un quiz de type « vrai ou faux ». Saurez-vous répondre correctement à toutes les affirmations?

1.       Depuis 2012, les fabricants de produits préemballés doivent déclarer, sur l’emballage, les allergènes prioritaires entrant dans la composition de leurs produits, friandises comprises.

Vrai. Tous les fabricants sont dans l’obligation de déclarer la présence d’allergènes alimentaires, si ces derniers entrent dans la composition de leurs produits! De cette manière, il est possible de savoir quelles friandises éviter en se fiant à la liste des ingrédients et en repérant la mention « Peut contenir ». Cette dernière, lorsqu’elle est présente, se retrouve juste en dessous de la liste des ingrédients.

2.       Tout aliment préemballé doit porter une étiquette sur laquelle figure la liste des ingrédients qui le composent.

Faux. Selon la loi, la liste des ingrédients de tout aliment préemballé composé de plus d’un ingrédient doit figurer sur l’étiquette de son emballage. Cependant, il y a des exceptions à la règle! Ainsi, certains produits alimentaires, dont les confiseries vendues en format individuel (en bouchées) et les bonbons emballés directement sur les lieux de vente à partir du vrac, sont exemptés de cette exigence alimentaire et n’ont donc pas à présenter de listes d’ingrédients.

Notez également le cas des friandises qui se vendent en formats contenant plusieurs bonbons emballés individuellement. Dans cette situation, la liste des ingrédients figure sur l’emballage du produit, ce qui répond aux exigences réglementaires. Toutefois, cette même liste peut ne pas apparaître sur chaque emballage individuel, faute d’espace. Une multitude de bonbons distribués à l’Halloween entrent malheureusement dans cette catégorie, et il est fort probable que vous en trouviez dans la récolte de votre enfant. Il peut donc s’avérer difficile d’identifier les produits à risque.

3.       Les fabricants de friandises qui n’ont pas à présenter de listes d’ingrédients ne sont pas dans l’obligation de déclarer la présence d’allergènes alimentaires sur l’emballage de leurs produits.

Vrai. L’obligation de déclaration des allergènes alimentaires n’est valide que pour les produits qui doivent présenter une liste d’ingrédients sur leur emballage. Ainsi, les fabricants de bonbons vendus individuellement ou de friandises emballées directement en magasin à partir du vrac ne sont pas tenus de faire mention de la présence d’un allergène prioritaire dans la composition de leur produit. De quoi ajouter à la confusion des parents d’enfants allergiques...

4.       Si une friandise se présente en plusieurs formats, la liste des ingrédients et les mentions « Peut contenir » seront identiques d’un format à l’autre.

Faux. Prenons l’exemple de chocolats au lait vendus en formats de 10 ou de 50 bouchées individuelles. Il se peut que la mention « Peut contenir » apparaisse sur le format de 50, mais qu’elle soit absente sur le format de 10. En effet, la fabrication des deux formats pourrait se faire dans des usines séparées ou encore dans une même usine, mais sur deux chaînes de production différentes. De quoi compliquer davantage le tri au retour à la maison.

5.       La liste des ingrédients d’une friandise peut varier d’une année à l’autre.

Vrai. Les fabricants peuvent apporter en tout temps des modifications à la composition de leurs produits. Il est donc possible qu’un aliment auparavant exempt d’un allergène alimentaire fasse maintenant mention de sa présence dans la liste des ingrédients. Le contraire est également possible, c’est-à-dire qu’un produit autrefois fabriqué à partir d’un allergène prioritaire n’en contient plus. Dans tous les cas, l’étiquette du produit doit être modifiée en conséquence afin que le consommateur puisse identifier facilement la présence d’allergènes dans un aliment.

Vous voyez donc que l’identification des allergènes alimentaires dans la récolte de nos tout-petits n’est pas toujours chose facile. La prudence est de mise en tout temps, et particulièrement à l’Halloween!

Pour de plus amples informations sur le sujet, nous vous invitons à visiter le site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et celui de Santé Canada.

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies