Pourquoi certaines allergies alimentaires sont-elles plus dangereuses que d’autres?

Parfois, les allergies alimentaires sont banalisées, même par l’entourage de la personne allergique, en raison d’un manque d’information. Dans d’autres cas, le fait d’avoir été témoin d’une réaction allergique mineure donne l’impression que les allergies, ce n’est pas si grave, pourtant comme nous le verrons avec la nutritionniste Valérie Vaillantcourt, la situation réelle est bien plus complexe.

Visionnez notre capsule pour mieux sensibiliser votre entourage :

1. Allergies Québec : Pourquoi certaines allergies sont plus graves que d’autres?

Il y a différents types d’allergies alimentaires. On appelle les allergies les plus dangereuses, les allergies induites par les IgE. Les IgE sont des anticorps que notre système développe spécifiquement pour un allergène. Les allergies induites par les IgE peuvent être fatales lorsqu’elles touchent les poumons et le cœur par exemple. Les autres types d’allergies qu’on dit « non induites par les IgE » se limitent principalement à des inconforts intestinaux.

Elles font intervenir plusieurs autres types de cellules de notre système immunitaire, et peuvent causer des problèmes de santé importants dans certains cas, même si elles ne présentent pas de danger de fatalité imminente.

2. Allergies Québec : Comment se manifestent les 2 catégories d’allergies (rythme et organes touchés)?

Contrairement aux symptômes d’allergie induite par les IgE qui tendent à se manifester rapidement et peuvent toucher de nombreux organes, comme la peau, le coeur, les poumons et les intestins, même au contact d’infimes quantités d’allergènes, les symptômes des allergies non induites par les IgE se limitent généralement à l’oesophage, à l’estomac ou aux intestins. Elles progressent plus lentement et souvent de manière proportionnelle à la quantité d’allergène consommée. De plus, les symptômes peuvent survenir plusieurs heures après la consommation de l’allergène.

Un des facteurs pouvant porter certains à minimiser la gravité des allergies est leur aspect imprévisible. Chez un même individu avec un diagnostic d’allergie IgE, la réaction peut être légère une fois, mais extrêmement grave la prochaine fois. 

3. Allergies Québec : Est-ce que le traitement est différent selon le type d’allergie?

Le traitement diffère selon le type d’allergie, un autre facteur qui nuit à la compréhension de l’entourage de la personne allergique. En effet, la prise en charge est variable pour les personnes ayant un diagnostic d’allergies non induites par les IgE.

Gardons toutefois à l’esprit que l’autoinjecteur d’épinéphrine est le seul traitement pour contrer une réaction anaphylactique, la manifestation la plus grave de l’allergie induite par les IgE, et qu’il doit être administré dès les premiers signes de réaction.

 

Retenons que peu importe le type, les allergies alimentaires représentent une condition médicale sérieuse.  L’éviction de l’aliment en cause est la seule façon d’éviter une réaction allergique.

 

 

Nos contenus et services gratuits vous tiennent à cœur?

Faites la différence dès maintenant! 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.
* champs requis