Souligner Pâques malgré les allergies ET le confinement

Souligner Pâques malgré les allergies ET le confinement

Cette année, en raison de la pandémie de COVID-19 qui sévit sur la planète, nous devrons faire travailler nos méninges encore plus qu’à l’habitude afin de réinventer cette fête traditionnelle tout en tenant compte des allergies et des déplacements limités. Voici quelques suggestions pour souligner Pâques en cette période de confinement.

Fabriquez vos propres décorations de Pâques

La fabrication de décorations de Pâques est l’occasion idéale pour passer du temps en famille. Installez-vous avec vos enfants et commencez à planifier dès maintenant votre décoration de Pâques en redonnant, si possible, une seconde vie aux objets de votre maison !

Vous n’avez pas d’idées pour vos créations ? Consultez notre tableau Pinterest ou tapez « décorations de Pâques, recyclage » dans votre moteur de recherche. Vous y dénicherez des dizaines de sites proposant des idées de décorations thématiques et des tutoriels pour vous aider à les réaliser.

Voici quelques exemples de décorations de Pâques à fabriquer en famille :

  • L’arbre de Pâques. Partez à la recherche de branches d’arbres sèches, dans votre quartier, que vous déposerez dans un vase. Ajoutez-y des papillons de papier de soie ou d’origami que vous aurez fabriqués et décorés au préalable.
  • Centres de table. Vous n’avez besoin que d’un petit vase et de quelques pour égayer vos repas à l’approche de Pâques. Pour une plus belle ambiance pascale, pensez à décorer le vase avec des couleurs pastel.
  • D’autres idées de décorations. Lapins, clochettes, cadres, mobiles, rubans, collages. Les idées sont nombreuses pour mettre de la couleur et de la vie dans votre maison.

Préparez des cartes personnalisées et thématiques pour vos proches

Nul besoin de vous déplacer au magasin pour acheter des cartes de Pâques. Vous n’avez besoin que de quelques feuilles de carton, de colle et de crayons de couleur afin de fabriquer des cartes de Pâques pour les personnes qui vous sont chères. Une photo de famille, imprimée à la maison, pourrait également faire plaisir. Rédigez votre message à la main, signez, et postez !

Pour ceux et celles qui ont plutôt la fibre « techno », les cartes virtuelles s’avèrent une option intéressante en ces temps de distanciation sociale ! Visitez des sites comme Dromadaire ou CyberCartes pour vous inspirer.

Réinventez la chasse aux œufs

Malgré le confinement, on peut tout de même partir à la chasse au trésor ! Mais cette année, les œufs seront cachés dans la cour ou dans la maison, et seront remplis non pas de chocolats, mais de petits papiers bien spéciaux.

Voici quelques propositions exemptes d’aliments pour une chasse au trésor inoubliable :

  • Une chasse aux énigmes. Donnez à votre enfant une énigme à résoudre. La solution de cette énigme lui fournira un indice pour trouver le premier œuf de la chasse, qui contient une autre énigme menant au prochain œuf. Et ainsi de suite ! Si votre enfant résout toutes les énigmes et trouve les œufs cachés, il a droit à un privilège.
  • Une chasse aux privilèges. Inspiré de la proposition de la Parfaite maman imparfaite, la chasse aux privilèges intéressera sans aucun doute vos petits. Vous cachez un peu partout dans la maison ou dans la cour des œufs contenant chacun un privilège (congé de bain, soirée cinéma, repas préféré, etc.). Lorsque la chasse commence, vos enfants doivent trouver le plus d’œufs — et donc de privilèges — possible. Vous pouvez également remplacer les privilèges par des surprises non alimentaires, par exemple des collants ou des tatouages non permanents.

Vous n’avez pas de contenants de plastique en forme d’œuf pour cacher vos énigmes ou vos privilèges ? Il est possible d’en fabriquer en utilisant du carton, du feutre ou d’autres matériaux.

Organisez un repas de Pâques familial et virtuel

Qui a dit que le confinement imposé en raison de la pandémie de COVID-19 devait obligatoirement nous isoler de nos proches ? Cette année, pourquoi ne pas troquer le traditionnel repas de Pâques en personne par un repas virtuel ? Déterminez avec vos parents, sœurs, frères et amis une heure de rencontre et une application que vous pourrez tous utiliser. Le moment venu, branchez-vous à la réunion et partagez un repas virtuel en bonne compagnie !

FaceTime, Messenger, Zoom, Skype et WhatsApp figurent parmi les applications gratuites les plus utilisées pour garder contact virtuellement avec ses proches.

Faites preuve d’originalité

Évidemment, la distanciation sociale limite les déplacements et les rencontres. Qu’à cela ne tienne, profitons de ce temps d’arrêt pour créer de beaux souvenirs à l’approche de Pâques.

  • Passez la journée en pyjama. Quelle belle occasion que le confinement pour passer la journée de Pâques en pyjama. Faites la grasse matinée en famille, déjeunez devant un bon film, jouez à des jeux de société, le tout, dans le confort et la chaleur de vêtements doux.
  • Visitez un musée virtuel. De nombreux musées à travers le monde offrent depuis quelques semaines des visites virtuelles gratuites à ceux et celles qui doivent demeurer à la maison. À Pâques, pourquoi ne pas en profiter pour visiter l’un des nombreux musées québécois et musées étrangers comme Le Louvre de Paris, le Van Gogh Museum d’Amsterdam et le British Museum de Londres? Une occasion unique de cultiver son côté artistique et de découvrir l’histoire.
  • Écoutez un concert ou un spectacle en ligne. Au cours des dernières semaines, de nombreux artistes ont rendu accessibles leurs spectacles ou offrent des prestations en direct sur leur site Internet, sur leur chaîne YouTube ou sur leur page Facebook. C’est le cas notamment de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), qui a rendu accessible sur son site Internet des captations vidéo de plusieurs concerts. Visitez les réseaux sociaux de vos artistes préférés pour savoir s’ils participent au mouvement.
  • Organisez l’heure du thé. Entre adultes ou en famille, prenez le thé à l’anglaise dès 16 h. Pour ce faire, préparez des sandwichs sans croûtes aux tranches de concombres, des scones maison accompagnés de confiture et de crème épaisse (végane, à base de noix de coco ou autre, selon vos allergies), et servez le tout avec du thé noir dans vos plus belles tasses de porcelaine !
  • Sortez ! Qui a dit que la distanciation sociale rimait avec intérieur ? À l’approche de Pâques, faites preuve d’originalité! Si la température le permet, organisez une séance d’entraînement ou de yoga dans votre cour arrière afin de vous dégourdir. Invitez vos voisins à prendre l’apéro, chacun dans son entrée ou sur son balcon. Maquillez-vous ou déguisez-vous aux couleurs du printemps et partez à la découverte du quartier.  Joignez l’utile à l’agréable en partant un petit jardin à partir des retailles de certains légumes.

Même en temps normal, les allergies alimentaires nous incitent à pousser notre créativité et notre vigilance au maximum. Nous espérons que ces habiletés vous permettront de trouver des solutions pour profiter de ce temps d’arrêt, en toute sécurité.

Joyeuses Pâques !

Par Katia Vermette, rédactrice agréée