En tant que parent allergique, comment introduire les allergènes chez son enfant?

parent allergique et introduction des allergènes chez les nourrissons

L’introduction des aliments solides dans le régime de son enfant est une étape importante et excitante pour tout parent. Elle peut cependant être source de stress si ce parent doit composer lui-même avec des allergies alimentaires.

Voici quelques consignes de base à respecter pour vivre l’introduction des allergènes chez votre enfant en toute sécurité.

1. Si possible, introduisez les allergènes du parent à l’extérieur de la maison

Il s’agit de la solution idéale autant pour le parent allergique que pour l’enfant qui fait l’expérience de nouveaux aliments !

Pour ce faire, sollicitez les grands-parents, un ami ou un proche lorsque viendra le temps de faire découvrir à votre petit les aliments auxquels vous êtes allergique. Demandez-leur de préparer les aliments allergènes et, si possible, de recevoir chez eux votre enfant pour lui faire goûter. De cette manière, vous éviterez tout contact avec l’allergène.

Évidemment, cette manière de faire pourrait s’avérer compliquée en contexte de pandémie. S’il vous est impossible d’amener votre enfant chez un proche, demandez à votre famille de concocter des recettes contenant vos allergènes (p. ex. muffins, biscuits, etc.). En conservant ces aliments au congélateur, vous pourrez les servir à votre enfant à tout moment et réduirez ainsi les manipulations associées à leur préparation.   

Rappelez-vous que chaque fois qu’un nouvel aliment est introduit dans l’alimentation de votre petit, il est important de surveiller l’apparition de symptômes qui pourraient laisser croire à une réaction allergique.

2. À la maison, entreposez les aliments à risque dans un endroit sécuritaire

Pour ce faire, réservez une armoire ou une section du garde-manger aux aliments contenant vos allergènes et qui seront offerts à votre enfant. L’endroit que vous choisirez pour entreposer les aliments à risque devrait se trouver hors de portée de votre petit afin d’éviter les surprises et les contaminations inattendues. Pensez à utiliser le rangement au-dessus de votre réfrigérateur ou encore à la tablette du haut dans le garde-manger.

N’oubliez pas d’identifier la section réservée et d’informer votre famille de son existence !

3. Lavez vos mains, encore et toujours

Que ce soit lors de la préparation d’un aliment contenant vos allergènes ou après avoir offert le repas à votre enfant, un bon lavage des mains à l’eau et au savon permettra d’éliminer les allergènes qui pourraient se retrouver sur vos mains. En l’absence d’eau et de savon, le recours à une lingette nettoyante (p. ex. Lysol®, Chlorox®) est aussi efficace (contrairement au gel à mains désinfectant).

Pensez aussi à laver les mains de votre enfant — et débarbouiller son visage — après le repas !

4. Portez une attention particulière au nettoyage des surfaces lors de la préparation des aliments contenant vos allergènes et après les repas

Saviez-vous que si les surfaces ne sont pas nettoyées adéquatement, les allergènes alimentaires peuvent y rester longtemps ? Pour les éliminer, privilégier l’utilisation d’un nettoyant domestique à usage alimentaire ou d’une lingette (p. ex. Lysol®, Chlorox®). Pensez à bien laver les comptoirs, mais aussi la chaise haute ou la table sur laquelle votre enfant aura dégusté son repas, et changez au besoin ses vêtements.

Prenez également le temps de nettoyer toute la vaisselle que vous aurez utilisée (ustensiles, plaque de découpage, assiettes et bols) à l’eau savonneuse, puis de la rincer à grande eau afin d’éliminer toutes traces d’allergènes.

Et si vous devez préparer des aliments auxquels vous êtes allergiques, faites-le après avoir préparé les vôtres (qui doivent être exempts d’allergènes), afin de limiter le risque de contamination croisée !

5. Réservez des ustensiles et de la vaisselle à la préparation exclusive des aliments contenant vos allergènes

Même si la vaisselle est lavée après chaque utilisation, des traces d’allergènes pourraient persister, surtout sur des surfaces poreuses (p. ex. planche à découper). Afin de mettre toutes les chances de votre côté, pourquoi ne pas réserver des ustensiles, des assiettes et autres outils à la préparation des aliments contenant vos allergènes ? Assurez-vous de ranger ces outils au même endroit que les aliments contenant vos allergènes.

6. Attention au beurre d’arachides et aux farines !

Il s’agit là de deux aliments associés à un risque plus grand de persister dans l’environnement… et donc de provoquer une réaction allergique.

D’abord, le beurre d’arachides pourrait vous donner du fil à retordre lors du nettoyage en raison de sa consistance collante et huileuse. Pour limiter les risques de contamination croisée, pensez à nettoyer les surfaces et la vaisselle deux fois plutôt qu’une et à changer votre chiffon de nettoyage après chaque usage.

Il est à noter que le beurre d’arachides, en raison de sa épaisse consistance, présente un risque d’étouffement chez le nourrisson. Alors pourquoi ne pas faire découvrir l’arachide à votre petit en l’incluant dans une recette (p. ex. crêpes, biscuits, etc.) ? De cette manière, vous réduirez le risque d’étouffement et de contamination lors du service de l’aliment!

De leur côté, les farines sont volatiles et peuvent se déposer à distance du lieu de préparation des aliments. Si vous y êtes allergique, évitez les courants d’air lorsque vous préparez le repas de votre enfant et étendez votre nettoyage à une surface un peu plus grande que celle utilisée pour la préparation.

Recommandations de la Société canadienne de pédiatrie :

  • Chaque fois que vous présentez un aliment à votre enfant, assurez-vous qu’il soit lisse et assez petit pour éviter l’étouffement.
  • Si vous offrez des produits faits d’arachides (p. ex. beurre d’arachides) à votre enfant, optez pour une petite quantité diluée dans un peu d’eau, de lait maternel ou de purée de fruits ou de légumes que votre enfant a déjà mangée. S’il est un peu plus âgé, tartinez une petite couche de beurre d’arachides crémeux sur une mince croûte de pain grillé ou offrez-lui un produit d’arachide feuilleté.

En terminant, sachez qu’Allergies Québec met à votre disposition une ligne téléphonique de soutien. Pour parler à l’une de nos nutritionnistes, n’hésitez pas à nous contacter au 514 990-2575, poste 204.

Pour en savoir plus, consultez notre article : L’introduction des aliments allergènes chez le nourrisson en 4 questions.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.