Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Les tests d’allergies vendus sur Internet : attention aux fausses promesses!

Publié dans : Categorie

12 mars 2019

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Par Katia Vermette

Ils utilisent un échantillon de cheveux. Ils promettent de vérifier votre sensibilité à plusieurs centaines d’aliments et de produits non alimentaires. Que doit-on penser des tests d’allergie vendus sur Internet?  

Saviez-vous que nous avons entre 100 000 et 150 000 cheveux sur la tête, qu’ils poussent à une vitesse moyenne de 0,7 cm à 2 cm par mois et qu’ils peuvent nous donner beaucoup d’informations sur les différentes molécules avec lesquelles notre corps est entré en contact?

En fait, lorsqu’ils poussent, les cheveux accumulent des substances circulant dans l’organisme : polluants, médicaments, drogues, etc. À l’aide d’une simple analyse de cheveux, il est donc possible de déterminer si une personne a consommé une drogue ou est entrée en contact avec des métaux lourds comme le plomb ou le mercure. Bref, nos cheveux ont sans contredit le potentiel de nous révéler bien des secrets.

 

Tester les allergies alimentaires grâce à un échantillon de cheveux?

C’est ce qu’avancent plusieurs compagnies sur Internet, qui proposent de tester, à l’aide d’un petit échantillon de cheveux, votre sensibilité à quelques centaines d’aliments et produits non alimentaires. Leurs promesses : vous aider à retrouver l’équilibre naturel de votre corps et soulager les symptômes comme les ballonnements, les irritations de la peau et les maux de tête.

Plus précisément, les tests dont il est question ici se basent sur une analyse du contenu minéral des cheveux, invoquant que la concentration en minéraux serait modifiée en présence d’une sensibilité à un aliment ou un produit non alimentaire. Dans ce cas, ladite sensibilité pourra être observée en interprétant les résultats de l’analyse.

Le problème avec ce raisonnement est qu’il est impossible de le valider, puisqu’il ne se base sur aucune preuve scientifique ni étude publiée. En outre, on ne sait rien du processus d’analyse des résultats.

Qui plus est, les entreprises qui offrent l’analyse minérale des cheveux proposent des tests d’allergies. Mais en fouillant le contenu de leurs sites Internet, on se rend vite compte qu’ils ne testent pas les allergies, mais bien les intolérances[1]. Attention, donc, aux fausses promesses!

À lire aussi : Allergie ou intolérance alimentaire?

Mais alors, comment peut-on diagnostiquer l’allergie alimentaire?

Selon toute vraisemblance, les tests analysant la composition minérale des cheveux ne permettent pas de diagnostiquer l’allergie alimentaire. Le Food Allergy Research & Education des États-Unis inclut d’ailleurs l’analyse des cheveux dans la liste des tests non recommandés pour l’établissement d’un diagnostic d’allergie alimentaire.

À ce jour, le test de provocation orale est considéré comme l’outil diagnostique par excellence de l’allergie alimentaire. Des tests cutanés et sanguins, de même qu’une analyse de l’historique en matière d’allergies offriront en amont des informations pertinentes au médecin.

Si vous croyez souffrir d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire, la meilleure option est toujours de consulter votre médecin ou votre allergologue pour en avoir le cœur net.

 

Pour aller plus loin

Allergie ou intolérance alimentaire?

Le test de provocation orale sous la loupe

Distinguer les allergies induites ou non induites par les IgE

Développer une allergie alimentaire à l’âge adulte


[1] Les sites consultés par Allergies Québec sont Test Your Intolerance, Test My Allergy et The Allergy Testing Company

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies