Rappels pour une rentrée à la maternelle sécuritaire

Pour toutes les mamans de ce monde, septembre est un mois important. Fini les vacances et les moments passés avec sa petite tribu à s’amuser au parc, se prélasser au soleil ou s’éclabousser dans l’eau.

Septembre est, pour plusieurs, synonyme de rentrée scolaire. Pour les parents d’enfants allergiques, l’inquiétude cohabite parfois avec ce sentiment de fierté.

Pour gérer l’anxiété, voici quelques rappels pour faire de cette première rentrée un moment agréable et sécuritaire pour votre enfant.

D’abord, sachez qu’actuellement il n’existe pas de réglementation quant à la gestion des allergies alimentaires au Québec. Bien que plusieurs écoles adoptent des actions encadrant les allergies alimentaires, il n’existe aucun encadrement et votre collaboration est d’autant plus importante.

Si ce n’est pas déjà fait…

  • Allez rencontrer la direction pour aborder la situation de votre enfant.
  • Informez-vous à savoir si d’autres enfants allergiques fréquentes le milieu et renseignez-vous sur les mesures mises en place.
  • Fournissez une fiche d’identification avec le plan d’urgence signée par le médecin de votre enfant indiquant ses allergies ainsi que la marche à suivre en cas de réaction. Cette fiche devrait aussi inclure les numéros d’urgence pour vous contacter au besoin ainsi qu’une photo de l’enfant. Le plan d’urgence individualisé
  • Allez rencontrer le professeur de votre enfant pour l’informer de la situation. À la maternelle, l’enseignant doit redoubler de prudence, notamment lors du service des collations pour s’assurer, par exemple, qu’il n’y ait pas d’échanges d’aliments entre les enfants. Abordez avec elle l’importance de vous tenir au courant des activités scolaires spéciales (anniversaires, journées thématiques, sorties à l’extérieur) pour que vous puissiez toujours prévoir quelque chose pour l’enfant. Certains professeurs offrent même un moment à l’enfant allergique d’expliquer la situation à ses pairs.
  • Fournissez un auto-injecteur non périmé à votre enfant. L’âge scolaire est généralement un bon moment pour débuter le port de l’auto-injecteur sur soi. Plusieurs étuis conçus à cet effet sont disponibles sur le marché. Le port du bracelet Medic Alert est aussi fortement recommandé.

Il est important de préparer votre enfant en s’assurant qu’il comprenne bien l’importance de consommer uniquement la nourriture que vous envoyez. Il doit aussi savoir reconnaître les aliments qui sont dangereux pour lui. Vous devez aussi lui indiquer l’importance d’aviser son enseignante ou tout autre membre du personnel s’il ressent des symptômes d’allergie.

Enfin, il est important de faire confiance à votre enfant. En lui permettant de développer ses habiletés à assurer sa propre sécurité, vous l’outillez pour les années à venir.

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.