Mise à jour sur la standardisation de la prise en charge des élèves allergiques

Pour les parents qui suivent le dossier des allergies en contexte scolaire, Allergies Québec voulait que vous soyez au fait des développements de ce dossier qui nous tient à cœur.

À l’heure actuelle, chaque école gère les différents cas d’allergie au meilleur de ses capacités, alors que selon nos sondages, la majorité des intervenants du milieu sont favorables à la protection uniforme des élèves vivant avec des allergies alimentaires.

Notre association travaille à sensibiliser les élus depuis des années pour faire cheminer les politiques publiques et mieux répondre aux préoccupations des parents d’enfants allergiques et des intervenants en milieu scolaire.

Comme vous le savez peut-être, le 14 juin dernier, Allergies Québec a déposé, en collaboration avec la députée de Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier, le Projet de loi no 1197 visant à obliger les établissements d’enseignement préscolaire, primaire et secondaire à adopter des pratiques protégeant les élèves à risque d’anaphylaxie.

Pour en apprendre davantage sur les retombées de ce dépôt de projet de loi et mieux comprendre l’enjeu que pose cette question d’un point de vue législatif, vous pouvez consulter le dossier de presse en suivant ce lien.

En parallèle à cette campagne de sensibilisation, le projet pilote d’Allergies Québec, Protocole de gestion des allergènes dans les écoles, a été suivi avec succès par 12 écoles au Québec. Nous tenons à remercier ces écoles pour leur participation ! En effet, celle-ci a non seulement contribué à l’avancement du dossier, mais a permis une meilleure protection pour les élèves qui fréquentent ces établissements.

Cette année, Allergies Québec a également participé à un comité consultatif mis en place par la Direction régionale de santé publique (DRSP) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud de l’Île de Montréal. L’objectif de ce comité est d’établir des lignes directrices à appliquer à l’ensemble des écoles primaires à Montréal pour prévenir les réactions allergiques sévères et intervenir en cas d’anaphylaxie. Des démarches pour lancer un projet pilote relié à l’implantation de ces lignes directrices sont en cours.

Enfin, Allergies Québec poursuivra son travail auprès des élus cet automne, pour faire mettre le projet de loi à l’agenda, afin de répondre à cet enjeu de santé publique important.

À lire aussi :

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.