Ces protections solaires qui peuvent contenir des allergènes

Par Cynthia Kachmar, pharmacienne en milieu communautaire

Fini les bottes, foulards, manteaux et gants ! On peut finalement profiter de notre période estivale bien méritée !

Il est également temps de choisir notre crème solaire qui assurera une protection contre les effets néfastes des rayons ultraviolets. Plusieurs formes de protections solaires sont offertes sur le marché : crèmes, lotions, gels, vaporisateurs et bâtons.

L’association Canadienne de dermatologie facilite le choix d’un filtre solaire en apposant son logo sur les produits hautement recommandés.

Est-ce que ces produits sont sécuritaires pour la population allergique aux arachides, aux noix et au soja ?

Toutes les crèmes solaires contiennent des agents actifs dont le rôle est d’empêcher la pénétration des rayons ultraviolets dans notre peau. De leur côté, les agents « non-médicinaux » offrent au produit sa texture et autres propriétés. Ces ingrédients proviennent de diverses sources dont les sources alimentaires; ils peuvent alors être ou contenir des allergènes ou avoir été contaminés par un allergène.

Voici quelques exemples.

Pour les personnes allergiques aux noix et aux arachides

  • L’huile d’amande et d’argan, contenus dans certains produits, sont à éviter.
  • L’arachidyl alcohol » et l’arachidyl glucoside sont des ingrédients à éviter en présence d’allergies aux arachides.

Ces deux agents sont parfois extraits d’arachides ou huile d’arachide et un risque de contamination avec l’allergène est possible. Voir notre encadré au bas de ce texte.

Pour les personnes allergiques au soja

Il existe également des produits naturels qui sont employés par certains comme protection solaire. Il faut être vigilant lors de l’utilisation de ces produits car le soya est parfois utilisé comme filtre solaire et cela est problématique pour les personnes qui y sont allergiques.

La combinaison des ingrédients contenus dans les produits ainsi que leur source d’approvisionnement peut varier d’un lot à l’autre au sein d’un même produit.

Si la crème X contient de l’arachidyl alcohol qui ne provient pas d’une source d’arachide (source végétale), ce ne sera pas toujours le cas, selon le lot.

Johnson et Johnson qui commercialise une panoplie de produits (Aveeno, Neutrogena) rapporte que si l’un de leurs ingrédients provient d’une certaine source pour un lot donné, ce ne sera pas nécessairement le cas d’un lot à l’autre.

Ainsi, afin d’employer un produit en toute sécurité, il est recommandé de contacter la compagnie qui commercialise le produit. Le fabricant pourra fournir les renseignements nécessaires concernant les ingrédients utilisés et vous informer du risque de développer une réaction allergique suite à l’utilisation d’un produit donné.

Références :

http://www.professionsante.ca/files/2010/12/QPVol57no8201012201101.pdf

http//www.dermatology.ca/fr/programmes-et-ressources/programmes/homologation-de-produits/

http//www.dermatology.ca/wp-content/uploads/2012/07/sunscreen_fr-2011.pdf

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/pubs/securit/2012-allergen_treenuts-noix/index-fra.php

http://www.hypefoodie.com/living/57/sunscreen-can-be-dangerous-people-food-allergies

Fabricant Johnson et Johnson