5 astuces pour combler votre enfant allergique, surtout lors d’occasions spéciales

Par Katia Vermette

Les jeunes enfants vivant avec des allergies alimentaires doivent composer avec plusieurs interdits qu’ils ne comprennent pas forcément. Ce faisant, il arrive qu’ils se sentent privés ou exclus par rapport aux autres. Voici quelques astuces pour remédier à la situation.

En tant que parent d’un enfant allergique, vous prenez toutes les mesures nécessaires pour limiter le risque de réaction anaphylactique. Vous consultez la liste d’ingrédients d’un aliment préparé avant de permettre à votre bambin de le consommer, vous triez la récolte de bonbons d’Halloween avant de la lui offrir, vous vous assurez que personne ne lui donne un aliment à risque. Bref, vous garantissez la sécurité de votre petit.

Mais à mesure qu’il grandit, votre enfant prend conscience de ses allergies alimentaires et des interdits qui s’y rattachent.

Voici cinq astuces pour éviter que votre fille ou votre garçon ne se sente privé ou exclu en raison de ses allergies.

Si votre enfant est invité à manger chez un ami, concoctez-lui un repas équivalent à celui qui sera servi

Que ce soit pour la fête du petit William ou lors d’un souper de famille, informez-vous de ce que l’on servira aux convives. De cette manière, vous pourrez préparer un repas ou un dessert semblable pour votre enfant. Le moment venu, votre bambin pourra se délecter de son repas au même titre que les autres invités.

Proposez de préparer un plat ou un dessert pour les copains

Votre petit est invité à jouer chez son ami? Offrez aux parents qui le recevront d’apporter la collation. De cette manière, votre enfant aura le plaisir de partager avec son ami sa gourmandise préférée.

Impliquez votre enfant dans la gestion de ses allergies alimentaires

En expliquant ses allergies alimentaires à votre enfant, vous l’aiderez à comprendre et à accepter sa réalité. Assurez-vous d’utiliser des mots adaptés à son âge et d’introduire un seul concept à la fois.

Avec le temps, votre petit finira par saisir pourquoi vous prenez toutes ces précautions et lui imposez tant d’interdits. Pour savoir comment discuter efficacement des allergies alimentaires avec votre jeune, lisez notre article sur le sujet.

Sensibilisez votre entourage et celui de votre enfant aux allergies alimentaires

C’est par l’éducation que l’on réussira à rendre plus compréhensif et ouvert notre monde face aux allergies alimentaires. En sensibilisant vos proches aux dangers des allergènes pour votre enfant, vous éviterez les remarques du genre « Si je l’invite à la fête de mon enfant, ce sera compliqué… » qui contribuent à exclure l’enfant allergique. 

Fêtez autrement

Quelle que soit la fête, concentrez-vous sur une activité plutôt que sur la nourriture. En effet, l’essentiel est de créer de beaux moments avec vos enfants. Organisez une sortie, planifiez des activités à l’extérieur, préparez une chasse au trésor à la maison. Osez être original!

De plus, à l’approche de l’Halloween, participez à l’initiative Ma citrouille turquoise. Depuis 2015, plusieurs familles québécoises offrent aux petits montres allergiques des gâteries non alimentaires lorsqu’ils viennent cogner à leur porte. L’objectif de cette initiative : permettre aux enfants de profiter de la fête costumée en toute sécurité, et ce, en récoltant des trésors non sucrés.

Il ne s’agit là que de quelques-unes des multiples façons d’inclure votre enfant dans la gestion de ses allergies et ainsi d’éviter qu’il ne se sente privé ou exclu. L’important, c’est de trouver celles qui fonctionneront pour votre famille.

Joyeuse Halloween

Je deviens membre de la communauté

Pour connaitre les dernières actualités et bénéficier de services gratuits, abonnez-vous à l’infolettre d’Allergies Québec. Vous devenez ainsi membre de l’association, sans aucuns frais.