Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Aimer sa vie avec ses allergies

Publié dans : Categorie

12 février 2014

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Peut-on devenir allergique à sa propre vie… Qui sait?

Faisant suite à quelques problèmes de santé surmontés avec joie, un second chapitre se dessinait qui allait changer ma vie à jamais et celle de tous ceux que j’aime…

Lors de vacances à Baie St-Paul, dans un endroit enchanteur au creux des montagnes, je décidai un beau matin d’aller faire mon épicerie et d’acheter pour mon repas du soir, crevettes et légumes, question de faire un festin pour les miens.  Au retour, un signe du destin me guettait… Je me perdis et ma voiture se trouva nez-à-nez de l’urgence de l’hôpital de cette magnifique ville.

 

Le soir même, suite à ce repas de crevettes, je me suis mise à enfler instantanément et sans savoir ce qui se passait de façon très précise, j’ai agi avec automatisme en prenant un comprimé pour les allergies saisonnières et, comme le 911 ne pouvait pas nous localiser dans la nature de ces montagnes majestueuses, je décidai de prendre le volant en sachant pertinemment la localisation de l’urgence.  Je me souviens d’avoir pensé que j’avais deux options, celle d’attendre et de risquer d’y laisser ma peau ou de quitter de façon abrupte en risquant de ne pas revoir les miens mais en ayant la chance aussi sûrement de les retrouver, saine et sauve.  L’option #1 n’en était pas une, je désirais vivre et les voir grandir. 

 

À l’urgence j’étais méconnaissable, le souvenir des mots ‘’code bleu’’,  les visages de mes enfants qui emplissaient ma tête, mon cœur et mes sens et me permettaient de me relier à cette vie que je sentais fuir rapidement.  Grâce au médecin formidable, aux soins infirmiers, je m’en suis sortie, bien vivante et euphorique malgré les enflures, les plaques, les cicatrices à l’âme d’avoir vu la mort de si proche.  Le va-et-vient des infirmières qui changeaient de quart de travail et qui avaient entendu parler de cette histoire, histoire qui fait croire aux anges gardiens…

 

Des tests sanguins ont révélé par la suite, un tableau complet d’allergies… Fruits de mer, poissons, arachides, noix, pénicilline…  Mes allergies ont changé ma vie et celle de ceux qui m’entourent.  Une fois les vacances terminées, les enfants à l’école et le conjoint au boulot, je me suis retrouvée seule avec moi-même, première fois depuis fort longtemps, la peur au ventre.  Encore une fois deux options se sont clairement offertes, m’enfermer sur moi-même et me replier sur mes peurs et glisser doucement la pente ou me relever et vivre…  Tout simplement. 

 

C’est alors que je me suis dit que lorsque la vie nous fait cadeau d’une seconde chance, le principe est d’en profiter au maximum.  Depuis ce jour, j’essaie d’en faire quelque chose de positif.  Ma curiosité culinaire a atteint des sommets inespérés depuis, je décortique chaque recette que je vois, que je lis et la transforme de sorte à pouvoir profiter aussi des plaisirs de la vie de façon sécuritaire.  C’est devenu un mode de vie et aujourd’hui, j’aime ma vie avec mes allergies!

 

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies