Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Le sirop d’érable : un produit pur?

Publié dans : Categorie

22 mars 2016

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Le sirop d’érable : un produit pur?

Par Katia Vermette, rédactrice

Les derniers vestiges de l’hiver laissent place aux plaisirs du printemps. Parmi ceux-ci, on retrouve le sirop d’érable! Mais s’agit-il d’un produit sécuritaire pour les personnes vivant avec des allergies alimentaires? Voici quelques informations intéressantes qui vous aideront à faire le point sur le sujet!

1.       Le sirop d’érable est, par définition, un produit pur.

Au Canada, le Règlement sur les produits de l’érable définit le terme sirop d’érable comme « tout sirop obtenu exclusivement par concentration de la sève d’érable ou par dilution ou dissolution, dans l’eau potable, d’un produit de l’érable autre que de la sève d’érable ». Le sirop d’érable devrait donc se composer exclusivement de sève d’érable et d’eau, sachant que les produits de l’érable se définissent comme « tout produit obtenu exclusivement par concentration de la sève d’érable ou du sirop d’érable, à l’exclusion de tout succédané ».

2.       La production de sirop d’érable est surveillée.

Il revient à la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) et au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) de surveiller la qualité et la sécurité des produits de l’érable. Alors que la FQAP a à l’œil la production de sirop d’érable en vrac, c’est-à-dire celui voué à la transformation (beurre d’érable, cornets, etc.), le MAPAQ se concentre sur le sirop d’érable vendu sur les tablettes des magasins.

3.       Des substances peuvent être ajoutées au sirop d’érable lors de sa fabrication.

Alors que l’on définissait plus haut le sirop d’érable comme un produit « pur », il est important de noter que certaines substances peuvent être ajoutées à la sève d’érable en cours de fabrication, notamment pour limiter ce que l’on appelle le phénomène de moussage. Vous avez certainement fait l’expérience de cette réaction chimique en faisant bouillir vos pâtes alimentaires ou vos pommes de terre : une mousse se forme à la surface de l’eau bouillante puis, tout à coup, elle se met à gonfler à la vitesse de l’éclair et se déverse partout sur votre cuisinière... C’est un peu le même principe pour le sirop d’érable! Pour limiter la réaction de moussage, les producteurs de sirop d’érable utilisent ce que l’on appelle des agents anti-mousse.

4.       Le sirop d’érable peut parfois contenir des traces d’allergènes alimentaires.

Il existe une multitude d’agents anti-mousse visant la production de sirop d’érable, dont certains contiennent des allergènes alimentaires (produits laitiers, soya, arachides). Heureusement, ces agents ne font pas l’unanimité chez les producteurs et les agents exempts d’allergènes sont souvent préférés pour leur plus grande efficacité et leur moindre coût. Néanmoins, la présence de traces d’allergènes alimentaires dans le sirop d’érable demeure une possibilité.

5.       L’utilisation d’agents anti-mousse est tolérée, mais pas réglementée.

Depuis quelques années déjà, le FQAP demande à ses producteurs accrédités de remplir un formulaire sur l’utilisation d’agents anti-mousse lors de la fabrication du sirop en vrac. Aucun formulaire n’est toutefois exigé pour la production du sirop d’érable visant la vente au détail. Il faut cependant savoir que les producteurs sont de plus en plus sensibilisés à la réalité des allergies alimentaires et que la majorité des producteurs utilisant des agents anti-mousse choisissent des produits exempts d’allergènes alimentaires.

6.       Si vous souffrez d’allergies alimentaires, posez des questions avant de déguster!

Avant d’acheter un sirop d’érable, mieux vaut s’assurer qu’aucun agent anti-mousse contenant des allergènes alimentaires n’a été utilisé lors de la fabrication. Pour se faire, la manière la plus simple est de contacter directement le producteur de qui vous voulez vous procurer le produit. Si vous voulez une option plus rapide, sachez que les sirops d’érable portant la mention « sirop d’érable biologique » utilisent d’emblée des agents anti-mousse exempts d’allergènes alimentaires. Assurez-vous cependant que la mention soit suivie du nom de l’organisme de certification ayant évalué le produit. Il en existe six pour le sirop d’érable produit et vendu au Québec : Ecocert Canada, LETIS S.A., Organisme de Certification Québec-Vrai, Pro-Cert Organic Systems Ltd., Quality Assurance International et TransCanada  Organic Certification Services. De cette manière, vous pourrez profiter des plaisirs gustatifs du sirop d’érable en toute sécurité!

 

 

 

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies