Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Les sulfites : que doit-on en penser?

Publié dans : Categorie

14 janvier 2014

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Inscrivez-vous à l'infolettre

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Par Katia Vermette, rédactrice pour L'appui et le beau temps

Vous connaissez les sulfites? Ce sont des sels inorganiques fréquemment utilisés comme agent de conservation dans les aliments, entre autres pour maintenir leur couleur, mais aussi pour allonger leur durée de conservation. Bien qu’ils s'avèrent inoffensifs pour la majorité des gens, ils sont parfois à l’origine de symptômes rappelant l'allergie dans une certaine proportion de la population. On parle de symptômes comme l’urticaire, la toux, les étourdissements, les troubles gastro-intestinaux et les problèmes respiratoires. Il est donc raisonnable pour nous, nobles citoyens, de reconnaître les sulfites comme un allergène alimentaire. Mais voilà : alors que Santé Canada les considère comme tel, la communauté médicale garde ses réserves à ce sujet[1]. En tant que consommateurs, que doit-on en penser?


Commençons par analyser les faits connus :


  • Les sulfites peuvent se retrouver dans une multitude d'aliments et de boissons en quantité variable mais relativement faible;
  • Santé Canada les considère comme un allergène alimentaire;
  • Leur consommation peut provoquer chez la personne sensible une multitude de symptômes ressemblant à ceux d'une allergie.

Nous savons qu'une allergie alimentaire peut être confirmée grâce à un test de provocation à l'allergène. Il est cependant intéressant de noter qu'il est très rare d'obtenir un résultat positif à un test de provocation aux sulfites. Alors, comment expliquer qu’une certaine partie de la population ressent des symptômes de type allergique allant parfois jusqu'au choc anaphylactique suite à la consommation d’aliments ou de boissons contenant des sulfites

Les scientifiques parlent plutôt d’une sensibilité aux sulfites et non d'une allergie. De plus, la très grande majorité des cas sont observés chez des adultes asthmatiques, particulièrement des femmes et des patients qui utilisent des pompes de corticostéroïdes[2][3]. Dans cette population sensible, les sulfites représenteraient un facteur déclencheur ou aggravant de l'asthme[4] et non un allergène. Les cas de sensibilité aux sulfites qui ont été rapportés chez les non-asthmatiques sont très rares et aucun lien de causalité entre la réaction et la consommation de sulfites n’a pu être établi pour le moment.

Pour ajouter à la confusion, les mécanismes impliqués dans la sensibilité aux sulfites ne sont pas encore élucidés. Les chercheurs ont tout de même avancé quelques hypothèses intéressantes, qui doivent cependant être confirmées[5][6] :


  • Lorsqu’une personne consomme des aliments ou des boissons contenant des sulfites, l’acidité de l’estomac provoque une dissolution du composé sous la forme de dioxyde de soufre (gaz). Ce dernier agirait comme un irritant au niveau des voies respiratoires chez la personne sensible, ce qui induirait une contraction des bronches (bronchospasme). La personne pourrait donc ressentir des symptômes respiratoires pouvant faire penser à une réaction allergique du genre anaphylactique.
  • Les personnes asthmatiques pourraient présenter une déficience enzymatique. Ce faisant, leur corps serait incapable de transformer les sulfites en une forme inerte et de se protéger contre cet agent de conservation, d'où l'apparition de symptômes de type allergiques.
  • Certains croient également que chez un très petit nombre de personnes, une réaction immunitaire d’hypersensibilité médiée aux IgE pourrait être à l'origine d'une allergie aux sulfites et provoquer un choc anaphylactique.

Alors, les sulfites sont-ils des allergènes alimentaires ou non? La communauté scientifique se veut rassurante : les sulfites ne seraient pas à l’origine de réactions allergiques. Ils poseraient des problèmes chez certains asthmatiques « sensibles », mais l’impact de ces additifs alimentaires serait minime dans la population en général. Espérons que les résultats qui émergeront des recherches permettront d'obtenir des réponses plus claires à ce sujet au cours des prochaines années. En attendant, si vous pensez réagir aux sulfites d’une quelconque manière, consultez votre médecin, car c’est le seul qui puisse confirmer ou non l’allergie ou la sensibilité aux sulfites. C’est pour l’instant la meilleure précaution à prendre!



Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies