Info Allergies > Conseils

Poivron Allergies Québec
Pain allergie alimentaire

Table des matières

Plan d'urgence pour l'anaphylaxie

À l'école et dans d'autres milieux qui ont charge des enfants, chaque enfant à risque doit avoir son Plan d'urgence pour l'anaphylaxie. Ce plan d'urgence doit être signé par le parent ou le tuteur, et, au besoin, par le médecin traitant l'enfant. Pour accéder à un exemple de plan, cliquez ICI.

Bébés à risques

Une nouvelle section consacrée aux nouveaux nés a été ajoutée à notre site web. Cliquez ICI pour y accéder.

L'équipe de l'Allergies Québec a récemment revu ses recommandations quant à l'introduction des aliments solides chez les enfants à risque d'allergies alimentaires.

Cliquez ICI pour cette mise à jour des recommandations ainsi qu'une capsule portant sur la prévention des allergies alimentaires.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à communiquer avec nos nutritionnistes dès maintenant via notre ligne de soutien téléphonique au (514) 990-2575 poste 204.

Recevoir et être reçu avec des allergies alimentaires

Durant la période des Fêtes, on aime rencontrer nos proches, nos amis et passer du bon temps avec eux.

Quand les allergies alimentaires se pointent, on se sent vite démunis et on ne sait pas toujours comment réagir, comment ajuster notre environnement et notre façon de cuisiner, aux besoins particuliers à la personne allergique.

Bien entendu, recevoir une personne allergique peut signifier devoir renoncer à certains aliments ou mets, le temps d’un repas ou d’une soirée. Vous verrez, par contre, que le plaisir d’être ensemble et de partager un beau moment compense largement. Tenir compte des allergies alimentaires d’une personne n’est pas toujours facile, mais ce n’est parfois pas plus difficile que de tenir compte des goûts culinaires de nos convives. De plus, vos invités se sentiront choyés de l’attention que vous leur porterez.



Guide de l'hôte et hôtesse

Voyager

Permis de posséder un auto-injecteur à bord de l'avion


Vous pouvez télécharger le formulaire d'autorisation d'auto-injecteur à bord de l'avion (bilingue) et le faire remplir par votre spécialiste de la santé avant de prendre l'avion.

Étiquettage

Depuis le 4 août 2012, une nouvelle réglementation relative à l’étiquetage des allergènes alimentaires élaborée par Santé Canada permet aux personnes allergiques d’identifier plus facilement la présence d’allergènes alimentaires dans un aliment. C’est à l’Agence canadienne d’inspection des aliments que revient la responsabilité de vérifier l’application des règlements en matière d’étiquetage des aliments.

La déclaration des allergènes alimentaires, du gluten et des sulfites ajoutés dans un aliment

Règle générale, tous les aliments préemballés vendus au Canada doivent présenter une étiquette sur laquelle figure la liste des ingrédients (en ordre décroissant de proportion). De plus, si un aliment préemballé contient un allergène alimentaire, du gluten ou des sulfites ajoutés à plus de 10 parties par million (ppm), ces derniers doivent être déclarés sur l’étiquette du produit sous son nom usuel (terme courant) afin d’être facilement identifiables par le consommateur. Ainsi, les termes suivants doivent apparaître sur l’étiquette d’un aliment préemballé lorsque l’on veut identifier un allergène alimentaire :

  • amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamia, pacanes, pignons, pistaches ou noix;
  • arachides;
  • graines de sésame;
  • blé ou triticale;
  • œufs;
  • lait;
  • fèves de soya;
  • crustacés (nom usuel du crustacé);
  • mollusque (nom usuel du mollusque);
  • poisson (nom usuel du poisson);
  • graines de moutarde;
  • orge, avoine, seigle, triticale, blé ou gluten;
  • sulfites.

  • © 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

    Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies