Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Le point sur l’eczéma et les allergies alimentaires

Publié dans : Categorie

7 octobre 2019

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


L’eczéma est une maladie de la peau très fréquente chez les enfants. S’agit-il d’un signe précurseur de l’allergie alimentaire ?

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma, ou dermatite représente un groupe de maladies provoquant une inflammation et une irritation de la peau caractérisées par une rougeur, une sécheresse et des démangeaisons. Il affecte le plus souvent les enfants, même si les adultes peuvent aussi en souffrir. La dermatite atopique, une manifestation de la marche atopique, est la forme la plus fréquente d’eczéma.

Chez les nourrissons, l’eczéma apparaît surtout sur les joues, le front et le cuir chevelu. Plus vieux, les enfants peuvent présenter des plaques sur les mains et les poignets, les chevilles et les pieds. Les plis intérieurs des coudes et des genoux sont aussi des sites fréquents d’apparition d’eczéma.

Chez les personnes à risque, la fonction de barrière de la peau est défaillante. Ce faisant, la peau ne retient pas l’humidité adéquatement, elle s’assèche plus facilement et favorise la pénétration des irritants, incluant les allergènes alimentaires. Au contact de ces irritants, le système immunitaire réagit fortement, ce qui favorise l’apparition de plaques d’eczéma.

L’eczéma peut-il entraîner le développement d’une allergie alimentaire ?

Le fait de souffrir d’eczéma n’indique pas avec certitude qu’une personne développera une allergie alimentaire. L’eczéma augmenterait cependant le risque de devenir allergique en favorisant le passage des allergènes au travers de la peau et leur contact avec les cellules du système immunitaire. C’est ce que l’on appelle la sensibilisation épicutanée. Il est à noter que plus l’eczéma est sévère, plus le risque de sensibilisation, et éventuellement d’allergie alimentaire, augmente.

À l’heure actuelle, il est impossible de distinguer les lésions d’eczéma qui mèneront au développement d’une allergie alimentaire de celles qui se limiteront à une simple dermatite atopique. Toutefois, d’ici quelques années, il sera peut-être possible de le faire.

Selon des chercheurs du National Jewish Health à Denver, la clé résiderait non pas au niveau des lésions d’eczéma, mais plutôt sur la peau saine [1]. Après avoir analysé des échantillons de peau d’enfants souffrant de dermatite atopique (certains vivant avec des allergies alimentaires, d’autres non), les chercheurs se sont rendu compte que la peau saine des enfants allergiques montrait des particularités. En plus de retenir l’eau moins efficacement, la peau saine des enfants allergiques était colonisée par les bactéries de type Staphylococcus aureus, et montrait une signature génétique typique d’une peau dont la fonction de barrière n’est pas arrivée à maturité.

Comment savoir si les symptômes cutanés de mon enfant sont le signe d’une réaction allergique alimentaire ou d’une crise d’eczéma ?

La réaction allergique à un aliment peut provoquer des symptômes cutanés un peu partout sur le corps à des endroits qui ne sont pas nécessairement prévisibles. Ces symptômes incluent par exemple l’urticaire, des rougeurs et de l’enflure. L’allergie apparaîtra rapidement après la consommation d’un aliment ou son contact avec la peau, pour disparaître généralement après quelques heures.

L’eczéma, pour sa part, apparaît à la suite du contact de la peau avec un irritant, lequel peut être un allergène alimentaire. Au contraire de la réaction allergique, l’eczéma apparaîtra souvent sur les mêmes régions du corps, par exemple les joues, le front, le cuir chevelu et les plis du coude et des genoux. L’eczéma a également tendance à devenir chronique, ce qui fait que les plaques perdureront souvent dans le temps.

Mon enfant souffre d’eczéma. Comment réduire son risque de développer une allergie alimentaire ?

Le mot d’ordre est le contrôle de l’eczéma. En effet, lorsque l’eczéma est contrôlé, la barrière cutanée est plus efficace et empêche plus facilement les allergènes alimentaires de traverser la peau et d’entrer en contact avec le système immunitaire. 

Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux contrôler l’eczéma chez votre tout petit :

  • Lavez votre enfant chaque jour avec un savon doux. Assurez-vous de bien assécher sa peau avec une serviette à la sortie du bain, et appliquez une crème hydratante sur tout le corps afin de favoriser une bonne hydratation.
  • Évitez les produits dermatologiques contenant des irritants, par exemple des produits parfumés, les savons forts et les bains moussants. Pensez également à remplacer les produits de lessive parfumés par des équivalents inodores.
  • Appliquez les crèmes et onguents prescrits par le médecin. Plusieurs médicaments topiques ayant pour objectif de réduire l’inflammation et l’irritation de la peau peuvent être prescrits pour contrôler l’eczéma. Assurez-vous de bien suivre la posologie recommandée sur l’étiquette et pensez à les appliquer immédiatement après le bain afin d’en maximiser l’efficacité.

Enfin, n’hésitez pas à consulter votre médecin en cas de doute. Que ce soit pour obtenir un diagnostic, pour ajuster ou modifier la médication existante ou parce que le plan de traitement établi ne fonctionne pas, le médecin est la référence en matière d’eczéma !

 

Pour plus d’informations sur l’eczéma et les allergies alimentaires :

 

[1] Leung, D. Y. M. et coll. (2019). The nonlesional skin surface distinguishes atopic dermatitis with food allergy as a unique endotype. Science Translational Medicine, 11(480):eeav2685. DOI 10.1126/scitranslmed.aav2685

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies