Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Enfant allergique et fête d’amis 5 astuces pour limiter le risque et diminuer le stress

Publié dans : Categorie

11 avril 2019

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Erratum : Une erreur s'est glissée dans notre infolettre, si vous cherchez l'article, Se préparer à l’entrée de son enfant dans un milieu de garde,  suivez ce lien.

Enfant allergique et fête d’amis, 5 astuces pour limiter le risque et diminuer le stress

Par Katia Vermette

Pour tout parent d’enfant allergique, l’invitation à une fête d’amis est source d’inquiétude. Et pour cause : la présence de plusieurs jeunes enfants, de nourriture non sécuritaire et de parents qui n’ont pas l’habitude de côtoyer des enfants allergiques n’a rien pour rassurer. Mais avec un peu de planification, il est possible de limiter le risque et de réduire le stress.

Par une belle journée de printemps, vous allez chercher votre garçon à la maternelle. Lorsqu’il vous voit, il accourt et vous tend un carton avec fierté : une invitation à l’anniversaire de son ami! Son cœur déborde de joie… le vôtre montre des signes d’anxiété. Voici cinq astuces pour mieux respirer si votre enfant est invité à une fête! 

 

1.       Commencez par une bonne discussion avec les parents

La première chose à faire lorsque votre enfant reçoit une invitation à la fête d’un ami est de communiquer avec ses parents. En confirmant la présence de votre enfant, prenez le temps de mentionner ses allergies alimentaires et d’en discuter avec eux. Au besoin, proposez-leur de passer les rencontrer quelques jours avant la fête afin de leur expliquer les symptômes d’une réaction allergique et vous assurer qu’ils savent comment intervenir en cas d’urgence. Lors de cette rencontre, vous pourriez également leur remettre une copie du plan d’urgence de votre enfant.

Les étapes suivantes devraient être suivies dans cet ordre si une réaction allergique survient :

1)      Administrer l’auto-injecteur (prenez le temps de montrer aux parents comment fonctionne le dispositif avant de quitter votre enfant).

2)      Composer le 9-1-1.

3)      Appeler le parent de l’enfant

 À lire aussi : Anaphylaxie, rappel important


2.       Rassurez les parents de l’enfant fêté

Si les parents ne sont pas familiers avec les allergies alimentaires, informez-les. Montrez-leur par exemple comment il est possible de réduire le risque de contact accidentel avec des allergènes par l’adoption de mesures simples comme le lavage des surfaces et des mains avant et après les repas ou collations. 

Il est possible que les parents ne soient pas à l’aise de s’occuper de votre enfant allergique pendant la fête ou que vous ne soyez pas confortable à le laisser seul. Dans ce cas, proposez aux hôtes de rester avec votre enfant pendant la célébration. Si vous quittez la fête, pensez à laisser le numéro de téléphone pour vous joindre en cas d’urgence.

 

3.       Informez-vous du menu et apportez un équivalent sécuritaire pour votre enfant

Lors d’une fête d’amis, on mange inévitablement du gâteau, et parfois un repas, lesquels pourraient contenir les allergènes de votre enfant. Afin d’éviter les mauvaises surprises, demandez à l’avance aux parents du fêté ce qu’ils ont planifié pour le repas, le gâteau et les collations, et prévoyez un menu équivalent, mais sécuritaire, pour votre petit allergique. Vous serez ainsi rassuré et éviterez bien des inquiétudes aux hôtes qui n’ont pas l’habitude de cuisiner pour un enfant allergique. Certains parents d’enfants allergiques vont même se proposer de faire le gâteau de fête afin que leur enfant puisse manger la même chose que ses amis. D’autres familles opteront pour un gâteau fait chez un traiteur spécialisé.

 

4.       Allez hop! Tout le monde au lavabo!

Même si votre enfant allergique apporte sa propre nourriture, laquelle se veut sécuritaire, le risque n’est pas pour autant à zéro. En effet, les autres enfants mangeront, possiblement avec leurs mains, des aliments contenant l’allergène de votre petit.

Afin de garder un environnement qui se veut sécuritaire, le lavage des mains est donc l’option la plus efficace en sortant de table. Alors après le gâteau, demandez gentiment aux enfants de passer au lavabo afin d’éliminer toutes traces d’allergènes sur leurs petites mains!

À lire aussi : Éviter la contamination croisée des mains, de la vaisselle et des surfaces — Zoom sur les techniques de nettoyage


5.       Et, surtout, responsabilisez votre enfant

La meilleure manière d’assurer la sécurité de votre enfant est de lui apprendre à bien gérer ses allergies alimentaires et de le responsabiliser, et ce, dès son plus jeune âge. Ainsi, s’il est prévu qu’il participe prochainement à une fête d’amis :

  • Préparez votre enfant au fait qu’il pourrait y avoir à la fête des aliments qu’il voudra manger, mais qu’il ne pourra pas toucher;
  • Informez-le avant la fête qu’il ne pourra pas repartir avec un sac à surprise s’il contient des gâteries alimentaires (si c’est le cas, préparez-lui son propre petit cadeau!);
  • Rappelez-lui les consignes de base, par exemple s’assurer qu’il utilise uniquement les ustensiles, verres et vaisselle qui lui sont attitrés;
  • Discutez avec lui des stratégies de prévention afin de le responsabiliser et accroître sa confiance en lui (ex. : manger avant la fête, apporter sa propre nourriture et ses breuvages, lui offrir le choix des choses qu’il souhaite apporter).

En conclusion, voici quelques conseils pour responsabiliser votre enfant au quotidien :

  • Expliquez à votre enfant que certains aliments peuvent le rendre gravement malade;
  • Apprenez-lui à accepter seulement de la nourriture des personnes de confiance que vous aurez au préalable identifiées avec lui;
  • Habituez-le à porter un bracelet de type MedicAlertMD qui identifiera ses allergies;
  • Enseignez-lui à reconnaître les symptômes d’une réaction allergique et à prévenir quelqu’un immédiatement en cas d’urgence;
  • Lorsqu’il sera assez grand, faites-lui porter son auto-injecteur en tout temps et montrez-lui comment l’utiliser;
  • Impliquez votre enfant dans le choix d’aliments sécuritaires en lui montrant à lire les étiquettes et les listes des ingrédients, et à y reconnaître les allergènes;
  • Enseignez-lui des gestes simples de prévention, comme le lavage des mains et des surfaces, et la préparation des repas.

Dans tous les cas, prenez le temps de discuter avec votre enfant de ses allergies alimentaires en adaptant votre discours à son âge.

À lire aussi : Comment discuter des allergies alimentaires avec votre enfant

 

 

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies