Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Souriez, c’est le temps des vacances… en toute sécurité!

Publié dans : Categorie

21 mai 2014

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Inscrivez-vous à l'infolettre

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Nos ateliers s’adressant aux milieux jeunesse sont maintenant offerts en deux formations distinctes, soit la gestion des allergies alimentaires en restauration s’adressant au personnel en cuisine, et l’encadrement en milieux jeunesse visant tout particulièrement les intervenants, gestionnaires et animateurs devant assurer la sécurité des campeurs.

De plus en plus de camps se procurent en complément nos deux outils incontournables que sont le Manuel de gestion des allergies alimentaires en restauration et services alimentaires, ainsi que le protocole Casse-Noisette, dont les ateliers de formation se sont inspirés. Pour avoir bonne conscience, pourquoi ne pas vous-même en offrir un au camp de jour de votre enfant? N’hésitez pas à demander si les employés ont bien été formés par l’AQAA.

Voici quelques directives supplémentaires afin de bien vous préparer :

o    Visitez les lieux. Rencontrez le responsable du groupe afin de savoir s’il connaît ce qu’est un auto-injecteur et s’il sait s’en servir pour administrer l’adrénaline;

o    Vérifiez que votre enfant aura son auto-injecteur en tout temps, partout (piscine, lac, embarcation, randonnée, etc.) ainsi que son inhalateur d’urgence en cas d’asthme;

o    Discutez vous-même avec le service traiteur ou le responsable de la cafétéria afin de déterminer si votre enfant pourra bénéficier des repas offerts; si besoin est, mentionnez que des formations sont disponibles à l’AQAA;

o    Remplissez correctement tous les formulaires d’autorisation médicale ainsi que le plan d’urgence pour l’anaphylaxie (disponible ici);

o    Évaluez les procédures d’urgence en place (surtout en région éloignée);

o    Prenez le temps de discuter ouvertement avec votre enfant de ses allergies, de ses symptômes, des précautions qu’il doit prendre; donnez-lui droit de parole sur ses inquiétudes et ses doutes. Votre attitude sera déterminante!


Les MetsSAGES – vol. 18, no 1 – été 2008

Souriez, c’est le temps des vacances… en toute sécurité!

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies