Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Encadrement des enfants allergiques à l'école

Publié dans : Categorie

20 août 2015

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Inscrivez-vous à l'infolettre

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


L’encadrement de l’enfant allergique en milieu scolaire au Québec

Par Katia Vermette, rédactrice

L’été tire à sa fin et il est désormais temps de préparer nos enfants pour la rentrée des classes. On réinstaure la routine du coucher, on achète le matériel scolaire et on refait la garde-robe de nos écoliers. Pour plusieurs parents, le retour à l’école est synonyme de soulagement, alors que pour d’autres, il s’agit d’une période intense en émotions. Pour les parents d’enfants allergiques toutefois, l’entrée à l’école est bien souvent source de stress et d’inquiétudes.

L’encadrement de l’anaphylaxie dans les écoles

Vous vous souvenez de la triste histoire de Megann? Cette petite fille de six ans est décédée en 2011 des suites d’une réaction anaphylactique dans une école de Montréal, alors que le personnel a pris trop de temps à la reconnaître les symptômes d'anaphylaxie et à appliquer les mesures d’urgence qui auraient pu lui sauver la vie.

 

Malgré les années passées depuis ce malheureux événement, il n’y a toujours pas, à l’heure actuelle, de loi provinciale visant l’encadrement de l’anaphylaxie en milieu scolaire. Ainsi, il revient à chaque commission scolaire de mettre en place son propre protocole en matière de gestion des réactions allergiques, et aux écoles de l’appliquer. On gère donc l’anaphylaxie différemment d’une école à l’autre; il n’y a pas d’uniformité entre elles.

Pourtant, en implantant un protocole unique en milieu scolaire, on pourrait s’assurer notamment que :

·         les élèves vivant avec des allergies alimentaires soient identifiés;

·         tout intervenant gravitant autour de l’enfant allergique (y compris les suppléants et les bénévoles) sache reconnaître une réaction anaphylactique et puisse appliquer les mesures d’urgence nécessaires;

·         le personnel reçoive une formation périodique sur l’anaphylaxie;

·         des mesures soient mises en place pour rendre sécuritaire l’environnement scolaire pour l’élève allergique.

L’implication de l’AQAA

Malgré la mise en place de stratégies d’évitement, il est très difficile d’éliminer complètement la présence d’allergènes alimentaires dans les écoles et, par le fait même, le risque de réaction anaphylactique. Par contre, il est possible et tout à fait souhaitable d’apprendre aux intervenants gravitant autour d’élèves allergiques à reconnaître une réaction anaphylactique et à y réagir. 

L’AQAA a donc élaboré un protocole visant l’encadrement des enfants allergiques en milieu scolaire. Il vise notamment à standardiser l’approche des intervenants en matière de gestion des réactions anaphylactiques dans les écoles et autres milieux accueillant les enfants (CPE, camps de jour, services de garde, etc.). Plus spécifiquement, le protocole a pour objectif de rendre uniformes les connaissances des intervenants en ce qui concerne les réactions anaphylactiques pour qu’ils soient en mesure de les reconnaître et d’agir rapidement, notamment en administrant l’auto-injecteur d’épinéphrine.

En collaboration avec la Fédération des établissements privés du Québec et quelques commissions scolaires de la région de Québec, l’AQAA donnera cet automne le coup d’envoi à un projet pilote visant à mettre à l’essai le protocole dans différentes écoles de la province. Pour faciliter son implantation, l’AQAA mettra à la disposition des milieux scolaires des outils (ex. : trousses d’information, capsules vidéo, panneaux visuels). Et, si tout se passe bien, le protocole pourra être implanté à travers le Québec d’ici quelques années.

Bien qu’il s’agisse pour le moment d’un projet pilote, nous sommes convaincus que l’implantation d’un protocole uniforme en matière de gestion de l’anaphylaxie contribuera à rendre plus sécuritaires les écoles pour nos enfants allergiques. Et ce sera un pas de plus dans la bonne direction!  

 

 

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies