Nouvelles

Poivron Allergies Québec

Pour une politique standardisant l’encadrement des allergies alimentaires dans l’ensemble des écoles du Québec

Publié dans : Categorie

1 mai 2017

Engagez-vous dans notre communauté et partagez cet article

Recevoir l'infolettre & Devenir membre (gratuit)

En vous inscrivant à notre Infolettre, vous recevrez une publication mensuelle sur le thème des allergies alimentaires. Recettes, témoignages, articles d'actualité, information à jour et beaucoup plus vous seront communiqués douze fois par année. Les adresses courriel ne seront pas partagées et seront utilisées uniquement par notre association.


Pour une politique standardisant l’encadrement des allergies alimentaires dans l’ensemble des écoles du Québec

Dernièrement, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) annonçait sa décision d’encadrer davantage les allergies alimentaires, plutôt que de bannir les allergènes dans les écoles.

Cette nouvelle a ébranlé plusieurs parents qui voyaient dans le retrait des allergènes une solution assurant la sécurité de leurs enfants. Bien que l’interdiction des allergènes constitue un geste pouvant apporter un certain réconfort, c’est une mesure qui ne peut remplacer toutes les procédures qui devraient exister de manière standardisée pour protéger les élèves québécois.

En effet, vu la quantité d’aliments pouvant déclencher des réactions anaphylactiques, il devient impossible de garantir un milieu sans allergènes, sans parler du fait que l’interdiction des aliments engendre souvent un faux sentiment de sécurité chez les intervenants.

Selon Allergies Québec, il est impératif que la levée de l’interdiction des allergènes s’accompagne d’un encadrement précis, clair, efficace et uniforme dans tous les établissements scolaires du Québec, et ce sans délai. Il en va de la sécurité des plus de 75 000 élèves allergiques de la province.

En effet, il n’existe actuellement aucun cadre légal permettant une standardisation des mesures de prévention et de traitement de l’anaphylaxie dans les milieux scolaires du Québec; à nos yeux c’est une question trop complexe et lourde de conséquences pour être confiée aux intervenants locaux.

Allergies Québec et l’Association des Allergologues et Immunologues du Québec (AAIQ) ainsi que d’autres joueurs clefs du milieu militent depuis des années pour que le Québec légifère pour un programme standardisé de gestion des allergies alimentaires, comme ceux qui ont fait leurs preuves dans les écoles de nombreuses provinces canadiennes.

Allergies Québec, soutenue par divers intervenants du milieu scientifique, a d’ailleurs développé un tel programme, présentement au stade de projet pilote dans une dizaine établissements scolaires du Québec. Il comporte un protocole détaillé, de la formation pour les intervenants, des outils de prise en charge ainsi qu’un système de soutien des écoles inscrites.

Allergies Québec et l’AAIQ ont récemment fait une demande de rencontre auprès du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, de l’Institut national de santé publique et du ministère de la Famille, pour offrir leur assistance dans le développement et déploiement d’un encadrement similaire sur l’ensemble du territoire québécois.

Nous proposons une solution concertée, basée sur des savoirs scientifiques et les bonnes pratiques en place dans d’autres provinces canadiennes et certains états américains. Selon notre association, tous les enfants du Québec doivent jouir de la même protection, peu importe leur commission scolaire et les aliments auxquels ils sont allergiques.

Allergies Québec continue de représenter avec ferveur les intérêts de tous les enfants allergiques et leurs familles en demeurant sensible aux réalités variables des enfants concernés et aux opinions divergentes dans ce dossier.

 

Partagez cet article:

© 2014 Allergies Québec. Tous droits réservés.

Site web et stratégie #ByHoffman et Substance Stratégies